Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Ephéméride des luttes : 15 mars

|

Les déclarations cyniques n’empêchent pas l’éphéméride des luttes du 15 mars de savoir que le nucléaire est un problème majeur et de s’employer à le combattre, au même titre que bien d’autres atrocités.

1892 : A Paris, attentat de l’anarchiste Théodule Meunier contre la caserne Lobau avec un stock de dynamite volée.

1894 : A Paris, l’anarchiste belge Joseph Pauwels meurt dans l’explosion accidentelle de sa bombe, alors qu’il la déposait dans l’église de la Madeleine.

1916 : Au Mexique, un détachement de 16.000 soldats américains est envoyé à la recherche du chef révolutionnaire Pancho Villa, pour l’intercepter et le stopper.

1936 : A Oberá dans la province de Misiones en Argentine, la police tire à balles réelles sur une manifestation qui réclamait dans le calme des prix justes pour les produits agricoles.

1969 : A Londres, explosion à la Banque de Bilbao, pendant la dictature franquiste. Deux anarchistes portant une lettre de revendication du Groupe Primero de Mayo sont arrêtés.

1972 : En Italie, mort accidentelle de l’ancien éditeur et fondateur des GAP (Groupes d’Action Partisane) Giangiacomo Feltrinelli, dit ’Osvaldo’, au pied d’un pylône électrique.

- A Belfast, deux soldats anglais meurent en tentant de désamorcer une bombe de l’IRA, tandis qu’un officier du RUC est abattu à Coalisland, toujours par l’IRA.

1974 : A Dungannon, deux militants de l’IRA meurent dans l’explosion d’une bombe qu’ils fabriquaient.

1980 : A Pont-Croix en Bretagne, nouveaux affrontements entre des militants antinucléaires et la police, contre la centrale nucléaire de Plogoff, alors que les gendarmes doivent repartir dans la journée.

- A Paris, une manifestation de soutien a Plogoff a lieu, essentiellement appelée par les autonomes et les groupes libertaires. Les organisations gauchistes (LCR, PSU...) et écolos se dissocient. Les CRS chargent la manifestation en fin de cortège.

1982 : A Banbridge en Irlande du Nord, l’IRA fait sauter une grosse bombe dans Bridge Street. Les précautions et avertissements fonctionnant mal, 34 personnes sont blessées et un adolescent tué dans l’explosion.

2011 : Trois jours après la catastrophe de Fukushima, Cédric Philibert de l’AIEA déclare « Remettre totalement en cause le nucléaire sans connaître l’issue du drame en cours au Japon a quelque chose d’indécent ». Le gouvernement japonais fait opportunément passer la dose de radiations quotidienne maximale autorisée de 20 à 250 millisieverts par an et déclare par la suite que les doses normales et légales n’ont pas été dépassées.

2012 : A Frascati (Rome), les ’Individualités Subversives Anticivilisation’ de la FAI-FRI (Fédération Anarchiste Informelle – Front Révolutionnaire International) incendient un siège de l’Enel, entreprise qui fait pression pour le nucléaire et qui exproprie des terres à grands renforts de militaires un peu partout dans le monde.

- A Patras en Grèce, un groupe d’anarchistes et d’antifascistes prend d’assaut un local du groupe néonazi Aube Dorée et le détruit intégralement, brûlant dans la rue le matériel qui s’y trouvait.

- A Valparaíso au Chili, un engin explosif saute près du cercle des officiers de police en solidarité avec les révolutionnaires en prison.

2013 : A Québec, une voiture de police est incendiée pendant la nuit contre les violences policières et en soutien au prisonniers anarchiste Marco Camenisch.

2015 : A Prague, les ’Cellules Flammes de la Colère / Réseau de Cellules Révolutionnaires’ incendient deux véhicules des magasins Řízkárna, connus pour l’exploitation intense que subissent celles et ceux qui y travaillent.

2017 : - En Turquie, sur l’autoroute Mardin-Diyarbakir, le PKK fait sauter un engin explosif artisanal au passage d’un convoi de police, tuant deux agents.

- A Montreal, au cours de la manifestation annuelle contre la brutalité policière, les manifestant-e-s rendent à la police un peu de ce qui lui appartient :

- A Berlin, "une fourgonnette de la police anti-émeute est tombée dans une embuscade rue Rigaer, à Berlin. Une pluie de pierres ont été jetées à partir des toits vers le véhicule qui a est sévèrement endommagé (ainsi que quelques autres). Les auteurs de l’attaque dédiaient celle-ci aux squats expulsés à Athènes, à la Villa Zografou et au squat d’Alkiviadou. Après l’attaque, un hélicoptère de police a survolé le quartier de Friedrichshain pour trouver les auteurs du caillassage, et cet hélicoptère (son pilote) a été aveuglé à plusieurs reprises au pointeur laser à partir d’une voiture".
Repris du Secours Rouge.

P.-S.

Voir aussi l’éphéméride anarchiste du 15 mars.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net