Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Ephéméride des luttes : 18 mars

|

Aujourd’hui 18 mars, l’éphéméride des luttes est marquée de plusieurs événements d’importance : la Commune de Paris, la fin de celle de Kronstadt ou de la guerre d’Algérie, mais aussi d’une insatiable volonté d’en découdre avec tout ce qui cause nos misères.

1871 : Début de la glorieuse Commune de Paris. "Alors que Paris est encerclé par l’armée prussienne, Thiers, chef du gouvernement de défense nationale, donne ordre à l’armée d’aller récupérer les canons en position sur les hauteurs de Montmartre. Mais la population, qui s’oppose à cette mesure, entoure la troupe. Le général Lecomte commande le feu, mais les soldats mettent crosse en l’air. Lecomte est arrêté ainsi que le général Thomas (un autre fusilleur !). Ils sont passés par les armes par une foule en colère. C’est le début de la révolution. Des groupes d’insurgés se répandent dans la ville. Les autorités, apeurées, se replient en catastrophe sur Versailles. Les révolutionnaires se concertent. Les Blanquistes proposent une marche sur Versailles pour se débarrasser du gouvernement, mais malheureusement leur avis n’est pas suivi. La Commune de Paris est en train de naître ; elle ne sera proclamée que le 28 mars."
Repris de l’éphéméride anarchiste.

1882 : Adoption du drapeau noir par les anarchistes, selon la phrase de Louise Michel : "Plus de drapeau rouge, mouillé du sang de nos soldats. J’arborerai le drapeau noir, portant le deuil de nos morts et de nos illusions."

1890 : A Marseille, parution du premier numéro du journal en langue italienne "L’Anarchia", avec une première page en français.

1913 : A Thessalonique, l’anarchiste Alexandros Schinas abat le roi George Ier de Grèce alors que celui-ci faisait une balade.

1921 : En Russie, l’Armée Rouge soviétique de Trostki finit d’achever l’insurrection de la ville de Kronstadt, qui s’était soulevée entière contre l’accaparement de la révolution d’octobre par le Parti Communiste, et qui avait créé une commune libre contre la nouvelle oligarchie pour remettre la révolution entre les mains de la base révolutionnaire.

1931 : A Montevideo, "au pénitencier de Punta Carretas, les anarchistes expropriateurs Jaime Tadeo Peña, Agustin Garcia Capdevilla, Pedro Boadas Rivas et Vicente Moretti, (arrêtés le 9 novembre 1928 après le braquage du bureau de change Messina) suivis par trois détenus de droit commun, s’évadent de la célèbre prison en empruntant depuis les toilettes un tunnel de 50 mètres de longueur sur 4 de profondeur. Creusé sous la chaussée et les murs d’enceinte, le tunnel, parfaitement équipé, aboutit dans un magasin de bois et charbon ouvert en août 1929 par l’anarchiste Gino Gatti qui sera le véritable "ingénieur" du tunnel aidé de José Manuel Paz (qui en fera l’installation éléctrique et l’aération) et de Miguel Roscigna, Andrés Vazquez Paredes, et Fernando Malvicini. Une pancarte est laissée en évidence : "La Solidarité entre les anarchistes n’est pas un simple mot écrit !"
Repris de l’éphéméride anarchiste.
1937 : En Espagne, durant la guerre civile, grande victoire des troupes républicaines guidées par l’anarchiste Cipriano Mera, qui remportent une bataille décisive à Guadalajara, empêchant les franquistes de s’emparer de Madrid.

1962 : Fin de la Guerre d’Algérie.

1977 : - A Milan, un groupe de 500 autonomes, dont des membres de Prima Linea (PL), fait irruption dans les locaux du siège de l’usine Magneti Marelli et les incendie. Peu après, l’agence de publicité ’Lagrange’ est elle aussi incendiée.

  • A Florence, deux puissantes charges d’explosifs sautent contre la Cour d’Appel, ce qui est revendiqué par l’organisation Lutte Armée pour le Communisme.
  • A Bari, dans les Pouilles, une caserne de police est elle aussi victime d’un attentat à l’explosif.

1978 : - Près de Caudebec-en-Caux, le membre de la direction du Front National François Duprat est tué dans l’explosion de sa voiture, piégée d’une bombe.

  • En Italie, les Brigades Rouges font parvenir leur premier communiqué suite à l’enlèvement d’Aldo Moro deux jour plus tôt.
  • A Milan, deux militants de l’autonomie (Fausto Tinelli et Lorenzo Ianucci) sont assassinés par un groupe d’extrême-droite clandestin.

1980 : A Paris, un commando d’Action Directe pénètre dans le Ministère de la Coopération (chargée des relations politico-militaires françafricaines) et mitraille l’intérieur.

1997 : A Davis, en Californie, la Cellule de Bay Area de l’ALF (Animal Liberation Front) incendient une partie de l’université de Californie qui héberge un Centre de Médecine Comparative qui étudie à partir de vivisections et de tests sur les animaux.

1998 : Les derniers membres de la Fraction Armée Rouge (RAF) dans la clandestinité annoncent dans un communiqué qu’ils cessent le combat. Ce communiqué, "Pourquoi nous arrêtons", peut se retrouver notamment ici.

1999 : A Portadown et Lurgan près d’Armagh en Irlande du Nord, de sérieuses émeutes se déroulent au cours de la journée, contre lesquelles est déployée l’armée.

2006 : Partout en France, grande journée de manifestations contre le CPE (plus d’un million de personnes). A Paris, affrontements Place de la Nation, Mac Donald’s attaqués, voitures incendiées et banques éclatées, pour finir en affrontements dans le quartier latin. Affrontements également à Clermont-Ferrand, Grenoble, Tours, Marseille et Lyon.

2008 : A Providencia au Chili, une bombe explose dans la nuit dans une banque BCI, faisant des dégâts mais aucun blessé.

2014 : - A la frontière Ceuta/Melilla, une attaque coordonnée de la frontière permet à plus de 500 personnes de passer en Espagne.

  • Au Vénézuela, les manifestations anti-gouvernementales continuent de battre leur plein. Ce jour-là, plus de 1000 policiers et militaires attaquent les manifestant-e-s pour reconquérir la place Altamira de Caracas. Un militaire meurt dans les affrontements.

2015 : A Francfort, manifestation émeutière contre l’ouverture du nouveau siège de la Banque Centrale Européenne. Affrontements et plusieurs voitures de police incendiées.

2017 : A Alençon, dans la nuit du 17 au 18, la permanence du Front National est incendiée et gravement endommagé par les flammes. En lire plus sur Attaque.

P.-S.

Voir également l’éphéméride anarchiste du 18 mars.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net