Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Féministes vénères et solidaires contre la Loi Travail

|

Un appel de quelques féministes radicales de Marseille à venir nous rejoindre dans le cortège de tête pendant les manifestations contre la loi travail XXL
RDV le Jeudi 21 à 9H à la Plaine pour un pti dej solidaire...

FEMINISTES VENERES ET SOLIDAIRES CONTRE LA LOI TRAVAIL XXL

On est des féministes radicales. On est pleins et différentes. On est des meufs, des gouines des trans*.
On est intersectionnelles.. Késako ? Ca veut dire qu’on est opresséE chacunE par l’hétéro-patriarcat-capitalisme (le truc qui fait que le monde est merdique), de manières différentes parce que nos vies sont différentes.
Noires, blanches, arabes, asiats, proloEs, issues de la bourgeoisie ou de classe moyenne. Putes, voilées, migrantes, avec des papiers et ayant toujours vécu dans l’hexagone, nos parcours n’ont des fois rien de commun mais on se rencontrent en luttant et en créant des solidarités, ensembles on a la rage de ce monde.
On était déter avant Macron, on l’est encore plus aujourd’hui. C’est pourquoi on bat le pavé avec toute notre hargne !On sort dans la rue, parce qu’on peut pas se résigner à se laisser entuber d’abord à coups de 49.3 et maintenant à coups d’ordonnance… Liberté, Egalité, Fraternité… XD
Macron et sa bande d’escrocs vont casser ce qui nous reste de semblant de code du travail, ce truc qui fait que les salariéEs peuvent être un minimum protégés face à la sacro sainte entreprise capitaliste.
Et qui c’est qui va manger en premier ? Qui c’est qui se tape les sales boulots des plus sales boulots ? Qui c’est qui n’est jamais reconnu pour ça ? Ba c’est les meufs tout d’abord, et les gouines et les trans viennent ensuite. Les personnes raciséEs*, les meufs voiléEs, et les personnes migrantes en tête.
En gros les travailleureuses déjà ultra précariséEs vont se retrouver en dessous de la précarité.
Qui c’est qui travaille à mi temps pour s’occuper des gosses ? Qui c’est qui bénéficie en masse de contrats aidés ? Qui sait qui travaille dans tous les métiers des service à la personne, qui c’est qui torche le cul de la société à la place de l’Etat ?
Nous Féministes Radicales refusons catégoriquement d’être une caution à des fins capitalistes, la loi travail XXL permettrait plus d’émancipation pour les femmes ? Pour les meufs blanches avec du fric peut être mais les autres peuvent crever...

On marche ici aujourd’hui pour aussi réaffirmer notre dégoût de la politique gouvernementale face à la crise migratoire, l’Europe et l’occident tout entier est aussi coupable. Ca fout la honte et la haine de vivre dans un pays qui refuse l’asile et des soins basiques à toutes ces personnes qui ont fui l’horreur et qui se retrouve non pas sous les bombes (quand ils et elles arrivent jusqu’ici sans avoir coulés en méditerrané ou s’être fait écrasés par des trains ou des camions en traversant des routes dangereuses, ou disparaissent comme tous ces mineurs isolés qui finissent on ne sait où…).
Ce pays est raciste, on le savait. Macron ne réinvente pas le colonialisme, après avoir parqué des exilés dans des camps de fortune (Calais, La Chapelle, Grande Synthe) aux conditions les plus atroces ou dans des centres de rétention avec le précédent gouvernement et toujours aujourd’hui, il crée le conseil français d’Afrique ( sic) et va instaurer des checks points dans certains pays africains comme le Niger et le Tchad afin d’obliger les futurs exilés à faire leur demande de titre de séjour sans quitter leur pays tout en les dissuadant de tenter de rejoindre l’hexagone ( pour leur sécurité lol).
Nous Féministes Radicales refusons catégoriquement d’être instrumentaliséEs à des fins racistes, nous réaffirmons notre solidarités envers tous les réfugiéEs, exiléEs, migrantEs, qui ne sont pas les violeurs et terroristes craints par cette douce fRance. Vous pouvez nous criminaliséEs en nous mettant des peines de prison parce qu’on aide des gentes à passer les frontières, mais on arrêtera pas de penser que c’est nous qui sommes du bon côté. La solidarité est notre arme, nous n’arrêterons pas de l’utiliser.

On marche aujourd’hui parce que cette solidarité et les manières de l’exprimer sont de plus en plus réprimés ! Comment on fait pour dire NON ! Comment on fait quand on a plus le droit de manifester, quand on est assignéEs à résidence ?
Comment on fait quand un gouvernement veut faire entrer dans la constitution cet Etat d’Urgence, tout droit sorti des pires heures du colonialisme en Algérie ? Comment on fait pour s’exprimer ? Pour dire STOP ? Comment on fait quand tout le monde pense.. « Ba moi j’ai rien à cacher, alors bon si moins de liberté c’est plus de sécurité contre le terrorisme tant pis ».
Mais réveillez vous bordel !! Le terrorisme c’est ici, c’est l’État qui nous arnaque en permanence en faisant croire que les occidentaux c’est les gentils civilisés. Le terrorisme c’est les bombes qui pleuvent sur Alep, Raqqa et Gaza et tout le monde s’en contrefout. Le terrorisme c’est la police qui tue et violent sans aucun complexe, ni procès. La présomption d’innocence et le système judiciaire ( déjà pas bien protecteur) qui sautent pour donner pleins pouvoir à la milice gouvernementale, perquisition à n’importe quelle heure, garde à vue terroriste de 96h, systèmes d’écoutes ultra facilités.
On est pas dans un film !
Nous Féministes Radicales refusons avec toute notre force de participer à cette mascarade de démocratie sans avoir crié NON. Nous ne voulons pas de cet état raciste qui traite chaque personne non blanche avec suspicion de terrorisme. Nous ne voulons pas de cet état policier où nos libertés fondamentales sont compromises, et où la solidarité n’est plus une bonne valeur.

Nous marchons dans le cortège de tête aujourd’hui, parce qu’on en a marre de manger de la merde !

Des Féministes Véneres et Solidaires !

*trans= personne ne vivant pas dans le genre assignéE à sa naissance ou vivant sans genre.
*raciséEs= les race n’existent pas, mais la race sociale oui, ce qui produit des discriminations pour les personnes portant des marqueurs ethniques, sociaux-économiques, linguistiques et historiques, les raciséEs (malgré eulleux) sont ces personnes. Dans le contexte français elles sont majoritairement non blanches.

P.-S.

RDV le Jeudi 21 à 9H à la Plaine pour un pti dej solidaire...


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net