Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Infos globales

Migrations - Sans Papiers

[Italie] Mobilisation et appel à la solidarité internationale contre l’assassinat raciste de Soumaila Sacko

Soumaila Sacko, Malien de 29 ans, toujours en première ligne dans les luttes syndicales de USB pour les droits et la dignité des travailleurs dans la Plaine de Gioia Tauro en Calabre, a été assassiné dans les campagnes de Rosarno. Nous publions ici les appels à manifester contre ce crime raciste et à une campagne de solidarité.

Migrations - Sans Papiers

Les violences sont permanentes sur l’île de Lesbos (avril-mai 2018)

Il y a quelques mois déjà, nous publiions un article sur la situation d’extrême tension rencontrée par les exilés bloqués dans les hotspots des îles de la mer Égée au cours de l’été 2017. Force est de constater que depuis lors, aucune amélioration n’est à signaler, aucune réponse positive n’a été accordée aux multiples revendications des exilés...

Migrations - Sans Papiers

[Nîmes] Protestation contre les conditions de vie au Prahda de Marguerittes

Le Collectif Réfugiés bienvenue de Nîmes vient de publier la note ci-dessous au sujet des conditions de vie dans le Prahda de Marguerittes. Que ce soit à Marguerittes, Vitrolles, Gémenos ou Villeneuve les Maguelone, la fonction des Prahdas reste claire et partout la même : un service lowcost permettant le stockage et l’isolement des exilé·es avant leur expulsion...

Migrations - Sans Papiers

[Grèce] Appel à la solidarité politique internationale avec les 35 migrants persécutés du camp de Moria

Après la clôture de l’enquête préliminaire, le procès de 35 migrants accusés d’avoir participé à la révolte du camp de détention de Moria (Lesbos) le 18 juillet 2017, aura lieu le 20 avril à la cours d’assise du tribunal de Chios. Nous reproduisons ici le texte d’appel à la solidarité internationale, ainsi que la déclaration de 5 des migrants accusés dans cette affaire.

Migrations - Sans Papiers

Est-ce que nous souhaitons nous taire depuis nos montagnes et nos campagnes ?

Nous qui signons ces textes sommes réunis autour de la colère et des questions que suscite la politique européenne envers les migrant.e.s. Nous qui voulons lutter pour un monde sans frontières, contre les impérialismes, d’où qu’ils soient, et accueillir dignement celleux qui arrivent, après souvent plusieurs mois de « voyage ». Nous, pluriel-les prises aux côtés des personnes directement concernées dans les mailles des filets, nous autres empêtréEs dans « l’urgence » de la mise à l’abri de tous les dangers posés par le régime raciste et inhumain des frontières.

Migrations - Sans Papiers

Communiqué des migrants de Paris 8

Depuis le 30 janvier 2018 des migrants occupent l’université de Paris, revandiquant des papiers pour tous et la fin de la traque aux migrant-e-s orchestrée par les gouvernements européens. Bravant l’autorité de l’université Paris 8, il réclament la fin du règlement Dublin,dles dispositifs d’évaluation des Mineurs Isolés Etrangers, des conditions de précarité dans lesquels sont maintenus les réfugié-e-s... Nous publions ici leur communiqué avec un peu de retard...

Migrations - Sans Papiers

Solidarité avec les inculpés de la lutte contre la machine à expulser

En 2010, deux vagues de perquisitions et de multiples procédures liées à de nombreuses attaques (incendiaires ou non), tour-à-tour jointes, disjointes, et associées dans le cadre d’une instruction tentaculaire, viennent réprimer la phase offensive de lutte contre la machine à enfermer et expulser les sans-papiers qui a augmenté en intensité suite à l’incendie du centre de rétention de Vincennes par les retenus eux-mêmes le 22 juin 2008. Après l’abandon des chefs d’inculpation les plus lourds, et des années de procédures pleines d’incohérences et manifestement faites pour justifier des moyens de surveillance, des contrôles judiciaires et des incarcérations préventives, dix camarades et compagnons se retrouvent cependant convoqués devant la justice. Un premier procès qui mettait en cause quatre personnes, dont trois avaient été incarcérées en 2011, a eu lieu en juin 2017. L’une d’entre elles a été relaxée, les trois autres prennent 4 mois avec sursis, et 500 euros d’amende pour dégradation en réunion (des tags) et refus d’ADN. L’un d’entre eux a fait appel de cette décision, il sera donc rejugé prochainement.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net