Saisie du Ocean Viking - dernier navire de sauvetage civil en Méditerrannée

Suite à une série de tracasseries causées par des modifications de la législation et des allégations non fondées de défaillances en matière de sécurité, l’ensemble de la flotte de navires civils pour le sauvetage en mer est désormais immobilisée par les autorités européennes. Dans le cas du Ocean Viking, la principale raison invoquée est que le navire transportait plus de personnes que ne le permettait le certificat de sécurité. Une revendication cynique, peut-on sauver trop de gens en mer ? Peut-on comparer ces bateaux de sauvetage à une croisière où le nombre de passagers ou passagères est limité ? Quelle aurait été l’alternative - laisser une portion arbitraire ou choisie de la population se noyer parce que « le bateau est plein » ? Sortir les gens de la détresse est un devoir, pas une décision. #FreeTheShips

PS :

Extrait de la revue de presse antiraciste du 27 juillet 2020, disponible sur antira.org.

Antira.org est une revue de presse hebdomadaire suisse-allémanique dont l’objectif est de constituer une ressource pour les luttes antiracistes grâce à une analyse de l’actualité et des transformations du racisme systémique

Pour voir toutes les brèves de la revue de presse antiraciste, cliquez ici

A lire aussi...