Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Ephéméride des luttes : 8 octobre

|

Le 8 octobre, l’éphéméride des luttes est profondément antimilitariste, mais elle n’est en rien pacifique. Elle sait que glisser une fleur dans le canon d’un fusil ne l’empêche pas de tirer. Alors elle s’organise contre les structures de la guerre et du fascisme.

1901 : A Barcelone, l’anarchiste Francisco Ferrer ouvre "l’école moderne", dans le but d’offrir une éducation libre et sans dogmes.

1936 : En Espagne, mort d’Emile Cottin, membre du bataillon international de la Colonne Durruti lors de combats contre les fascistes de Franco.

1963 : Mort à Mexico de la peintre surréaliste anarchiste Remedios Varo. Une de ses peintures illustre l’éphéméride d’aujourd’hui.

1967 : En Bolivie, Ernesto Che Guevara est capturé puis assassiné par l’armée bolivienne (soutenue par la CIA) alors qu’il tente de lancer un mouvement de guérilla de libération dans le pays. Roberto Quintanilla, considéré comme étant l’un des principaux responsables de cette mort, sera abattu à Hambourg le 1er avril 1971 par la révolutionnaire Monika Ertl alors qu’il occupe la fonction de consul de Bolivie.

1968 : La faction Weatherman du SDS (qui passera dans la clandestinité et la lutte armée deux ans plus tard) organise les ’Jours de Rage’ dans les rues de Chicago, contre la guerre du Vietnam et l’impérialisme américain, avec pour but de créer le plus de dégâts possibles dans les quartiers bourgeois. Le mot d’ordre : "Bring the War Home".

1975 : A Paris, les Brigades Internationales commando Juan Paredes Manot (du nom d’un militant d’ETA fusillé quelques jours plus tôt avec deux autres membres d’ETA et deux membres du FRAP) touchent de plusieurs balles Garcia Plata, attaché militaire de l’ambassade de Franco.

1977 : - A Paris, les NAPAP (Noyaux Armés Pour l’Autonomie Populaire) commettent un attentat contre le domicile du garde des Sceaux de l’époque Alain Peyrefitte rue du Ranelagh.

  • En Irlande du Nord, l’IRA abat une officière de l’Ulster Defence Regiment.

1984 : A Evere (Bruxelles), les Cellules Communistes Combattantes (CCC) font sauter le QG de l’entreprise d’informatique et électronique Honeywell, qui participe au programme de construction des missiles. C’est notamment un ordinateur Honeywell qui coordonnait les attaques au Vietnam en 1972 (que la Fraction Armée Rouge fait sauter le 24 mai 72). L’entreprise avait aussi déjà été attaquée attaquée le 8 avril 1980 à Toulouse par le CLODO (Comité pour la Liquidation ou la Destruction des Ordinateurs), le 20 novembre 1983 à Düsseldorf par les Cellules Révolutionnaires (RZ) et le 14 décembre 1983 par l’United Freedom Front (UFF) à New York. Lire le communiqué de revendication.

1985 : A Bruxelles, les Cellules Communistes Combattantes (CCC) font sauter une camionnette piégée devant le siège principal du trust de l’énergie INTERCOM, début de leur ’campagne Karl Marx’. Le communiqué de l’action peut être lu à cette adresse.

2016 : - A Marseille, plus de 300 antifascistes manifestent contre la présence de l’Action Française, un groupuscule royaliste, dans le quartier. Le cortège est attaqué par la police (massivement présente pour défendre les fachos) et quelques personnes sont blessés rue des Bons Enfants par des coups de matraque et une grenade, mais celui-ci se poursuit jusqu’à revenir sur la Plaine.

  • A Notre-Dame-Des-Landes, plus de 40000 personnes manifestent pour répondre à l’appel de défense de la ZAD contre les menaces d’expulsion par le gouvernement.
  • A Montpellier, des conteneurs à poubelle sont incendiés devant le local du Parti Socialiste avec l’inscription "Fini de trahir".

P.-S.

Voir l’éphéméride anarchiste du 8 octobre.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net