Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

CAO

Infos globales > Migrations - Sans Papiers

Adoma remporte le marché PRAHDA et prépare l’après-CAO

Depuis l’expulsion de la jungle de Calais dans la semaine du 24 octobre 2016, plusieurs milliers de personnes ont été déplacées dans des centres d’accueil et d’orientation aux quatre coins de l’hexagonie. Ces structures temporaires sont vouées à fermer pour la plupart dans le courant de l’été. Le 28 septembre 2016, le ministère de l’intérieur lançait donc un appel d’offre pour la création de 5351 nouvelles places d’hébergement de courte durée, afin de poursuivre la politique de dispersion et de contrôle des personnes migrantes. Cet appel d’offre vient d’être remporté par la société Adoma, acteur bien établi dans le domaine de la réinsertion et du contrôle social. C’est l’occasion d’un tour d’horizon pas très réjouissant des perspectives de l’après-CAO.

Infos locales > Migrations - Sans Papiers

Chroniques d’une lutte permanente… (janvier 2017)

Alors que les frontières de l’Europe se sont largement refermées ces derniers mois et que l’hiver bloque une partie des arrivées, l’avenir des milliers d’illégaux étant parvenus à poser un pied sur le sol européen semble incertain. Ceux pour qui aucun état ne souhaite la présence sur son territoire demeurent coincés entre l’attente du traitement de leur régularisation et le risque d’une expulsion prochaine...

Infos globales > Migrations - Sans Papiers

[Cévennes] Sur la fermeture du Caomie de Monoblet

Le centre d’accueil et d’orientation qui accueillait de jeunes mineurs en provenance de Calais dans la commune de Monoblet dans les Cévennes vient de fermer officiellement ses portes au 31 janvier. Les jeunes afghans qui y résidaient sont en train d’être transférés à la hâte un peu partout sur le territoire. Voici un article posant quelques questionnements, critiques et perspectives sur cette situation.

Infos locales > Migrations - Sans Papiers

Alibi humanitaire et mensonge d’État – un point sur les CAO

Cet article est une synthèse de ce qui s’est dit lors de l’émission Libre Débat du 7 décembre 2016, sur les ondes de la radio libre marseillaise Radio Galère. L’animatrice avait invité trois membres du Manba, collectif qui soutient les réfugiés passant par Marseille, ou s’y installant. Au long d’un passionnant dialogue d’une heure et demie, les trois intervenantes, membres du groupe de travail du Manba sur les Centres d’accueil et d’orientation, ont présenté les réalités méconnues de ce nouveau dispositif, avant d’en détailler les enjeux. Le compte-rendu qui suit est forcément parcellaire – celles et ceux qui désirent en savoir plus ont tout intérêt à se reporter au podcast de l’émission, mis en ligne le 8 décembre 2016 sur le site de Radio Galère.

Infos locales > Migrations - Sans Papiers

Rassemblement "NI TRI, NI EXPULSIONS : accueil sans conditions pour les exilés déplacés de Calais"

Le lundi 30 janvier à 12h30 les exilés — déplacés de la “Jungle” de Calais — hébergés en CAO à Marseille appellent à une mobilisation solidaire devant la Préfecture de Marseille. Une action qui fait suite à la réunion publique de lundi dernier à Solidaires, relayé par le collectif Al Manba, qui leur a permis de s’exprimer devant un large public de soutiens.

Infos globales > Migrations - Sans Papiers

De Kaboul à Toulouse : entretien avec un exilé du CAO de La Vache

Avant d’atterrir dans les Centre d’Accueil et d’Orientation répartis un peu partout sur le territoire français, les exilé.es ont traversé bien des épreuves. Sur la route de l’exil depuis des mois voire des années, la France n’est souvent qu’une étape de leur parcours. Mais aujourd’hui, malgré les engagements pris lors du démantèlement de la jungle de Calais, le gouvernement ne leur laisse d’autres choix que de demander l’asile dans le premier pays où iels ont donné leurs empreintes. Or celles-ci ont bien souvent été prises de force, dans des pays (comme la Bulgarie ou l’Italie) qui ne leur laissent aucune chance. Par cet entretien, nous, membres du collectif Solidarité migrant.es, avons voulu illustrer cette problématique, ainsi que celle plus générale de la migration, avec les mots d’une personne concernée.

| 1 | 2 |

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net