Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Attentats à Paris : A bas le terrorisme ! A bas la guerre ! A bas le capitalisme !

|

Réunion publique de Révolution Internationale (Courant Communiste International) le samedi 16 janvier 2016 à 15 heures à Mille Babords, 61 Rue Consolat 13001 Marseille

Carnage, tuerie...les mots n’ont pas été assez forts pour exprimer l’horreur des attentats qui ont eu lieu vendredi 13 novembre 2015 à Paris. A travers les cibles visées, l’État islamique a volontairement voulu toucher la jeune génération, qui aime la vie, honnie par Daesh, comme le montre la façon dont ont été menés ces attentats.

La chute du mur de Berlin a marqué l’entrée du capitalisme dans une nouvelle phase de sa période de décadence : celle de la décomposition générale de la société. Le développement du chacun pour soi entre grandes puissances impérialistes, conséquence de l’effondrement des deux blocs Est et Ouest, a progressivement engendré le chaos, marqué par une multiplication des conflits impérialistes locaux, qui se caractérisent par l’instabilité des alliances et l’aspect sans fin et sans issue des combats, au point de déstabiliser les États les plus faibles et provoquer leur effondrement poussant la logique des conflits à ravager des régions entières de la planète. Cela s’est concrétisé à l’Est dans les années 90, particulièrement dans les Balkans, par un émiettement des nations et des conflits sanglants, telle l’explosion de la Yougoslavie, du Caucase (Tchétchénie) jusqu’en Asie Centrale (Afghanistan) ou en Afrique (avec l’ex-Zaïre, la Corne de l’Afrique etc…). La responsabilité des grandes puissances du monde capitaliste ne s’arrête pas à la seule déstabilisation des régions. Par leurs interventions militaires d’ordre stratégique ou plus simplement pour la défense d’intérêts sordides, elles sont bien souvent directement à l’origine de la création de toutes ces cliques meurtrières et obscurantistes, elles-mêmes aux services d’intérêts impérialistes locaux favorisant la montée des seigneurs de guerre et autres aventuriers mafieux, qu’elles ont cherché à instrumentaliser. Aujourd’hui, Daesh est une manifestation particulièrement révélatrice de cette dynamique suicidaire du capitalisme. Ce sont donc bien d’abord les grandes puissances qui déchaînent leur propre barbarie sur des nations capitaliste plus faibles et c’est cette même barbarie qui, finalement, échappe à leur contrôle et revient les frapper en plein cœur du système comme un boomerang.

Le fait que des jeunes soient embrigadés par Daesh pour commettre les pires crimes au nom d’une idéologie irrationnelle, nauséabonde et morbide montre que les attentats sur Paris ne sont pas un énième acte terroriste, ils révèlent une aggravation supplémentaire dans l’exacerbation des tensions impérialiste et dans la décomposition de la société capitaliste.

Tirant les leçons des attentats du 7 janvier contre Charlie Hebdo, l’État français a empêché cette fois-ci que puissent s’exprimer tout élan spontané de solidarité. Malgré tout, une brève tendance au rassemblement s’est manifesté. Cet élan fragile, du fait des faiblesses importantes de la classe ouvrière, peut, comme on l’a vu, être très facilement dévoyé sur le faux terrain du patriotisme et du nationalisme derrière la logique meurtrière des États les plus démocratiques. La seule véritable solidarité pour la classe ouvrière ne peut que s’exprimer que de façon autonome, en dehors de toutes les influences de l’idéologie bourgeoise notamment aux moments des luttes ouvrières. Seule cette logique permettra de retrouver une identité politique de classe, la perspective historique d’une autre société.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net