Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Quelle liberté d’expression à Radio Galère ? (lettre ouverte à Radio Galère)

|

Suite à l’invitation de Thierry Meyssan dans les studios de Radio Galère, il est peut être temps de se poser la question de la "liberté d"expression" dans nos médias libres

Thierry Messan était annoncée comme l’invité spécial de l’émission « dossier de COMAGUER » (émission de géopolitique) en direct le mercredi 8 novembre de 20H à 21H30 sur Radio Galère.
Au nom de la « liberté d’expression » le CA de Radio Galère a validé cette décision.

Faut-il le rappeler ? Thierry Messan est :

  • un proche de l’extrême droite
    Meyssan défend la constitution en France d’un parti « Soral-Dieudonné », ses 2 amis, avec « y compris des personnes ayant milité [sic] à l’extrême-droite ». Dieudonné qui ne cache plus sa sympathie pour l’extrême droite et l’antisémitisme, comme Alain Soral, un ex du FN qui défend le « National-Socialiste » et la lutte contre le complot juif. En gros, l’extrême-droite traditionnelle française.
  • un conspirationniste
    Meyssan est à la tête du site internet « réseau Voltaire » qui défend les thèses d’un complot mondial (théorie du Nouvel Ordre Mondial). Le monde serait dirigé par une élite militaro-étasunienne-sioniste qui a main mise sur tout. Ainsi on apprend que « Nuit Debout » est un mouvement organisé par la CIA pour déstabiliser l’Europe, comme l’attentat de Charlie Hebdo (des articles signé du nom de Thierry Messan lui-même), etc.
  • un proche de Bachar el-Assad
    Meyssan vit aujourd’hui à Damas, il fait parti de la garde rapprochée de Bachar el-Assad. Il est même considèré comme l’un des « porte-parole » de ce gouvernement en Europe. Il soutient les tortionnaires Bachar el-Assad et Poutine comme des alliés dans la lutte contre l’impérialisme.

Quel rapport Thierry Meyssan a à voir avec la « liberté d’expression » ?
La liberté nécessite d’aller dans le sens des valeurs de liberté, non ?

Cette « liberté d’expression » est précieuse dans nos médias alternatifs, surtout aujourd’hui avec les menaces de l’État contre les sites d’information Indymedia à Nantes et Grenoble, la généralisation de l’extrême droite et les coupes de subventions contre les radios libres. Elle se défend et nécessite de faire des « choix », de savoir dire « non » ensemble, quand il le faut.

L’animateur des « dossier de Comaguer » peut défendre l’idée que Meyssan a des choses intéressantes à dire, comme Eric Zemmour a peut être une très bonne recette de pâtes au pesto dont il rêverait de parler sur Radio Galère. Peu importe. Ils ont déjà largement (trop) la parole ailleurs, et ils n’ont pas à avoir de place dans nos médias. La « liberté d’expression » ce n’est pas tout et n’importe quoi.

Mais peut-être que le problème est-il que l’animateur des « dossier de Comaguer » défend lui-même certaines postions de Meyssan. Comme le fait que Bacha-El-Assad est démocratiquement élu et qu’il favorise la stabilité de la région contre la mainmise des puissances occidentales.

Jusqu’ où l’anti-impérialisme et la géopolitique justifieront une prise de position en faveur d’un tortionnaire, sanguinaire et avide de pouvoir ? Et Le Pen demain au pouvoir irait dans le sens de la lutte contre l’Américanisation du monde, non ?

Il serait peut être temps de clarifier les choses pour défendre cette fragile « liberté ».
En espérant que le débat se réouvrira, et que Radio Galère en sortira renforcée.

Un auditeur régulier.

Une précision sur une imprécision dans l’article "quelle liberté d’expression à Radio Galère ?"

Suite à la lettre ouverte à Radio Galère publié sur ce site, des am.ies de la radio nous ont précisé que plusieurs personnes du CA se sont opposés à la venu de Thierry Meyssan à Radio Galère. Le CA n’a pas validé cette décision comme écrit dans la lettre.

L’animateur des "dossiers de Comaguer" a décidé de faire "simplement" la promotion du dernier livre de Meyssan avec son éditeur par téléphone.

Nous tenons à préciser que le but n’est pas d’"enfoncer" la radio, au contraire.

Mais ne laissons pas sous silence des choses aussi importantes.

Un auditeur régulier.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net