Coupe Colle Chaos, festival DIY

Coupe Colle Chaos est un festival DIY à Marseille début avril 2016. Apportes-y ce que tu fais : Zines, Patch, Micro-édition, Gravures, Cassettes, Disques, Livres, Impressions, Dessins ou autre, à exposer, échanger ou vendre à prix libre. L’idée du festival est de créer un espace ou ces productions DIY, ou plutôt DIT pour Do it Together seraient rendue accessibles par la gratuité et le prix libre à l’ensemble des personnes qui les rendent possible : celles et ceux qui nous entourent, les voisin.e.s, ami.e.s et la communauté au plus large.

31 Mars, 20h à la Salle gueule, 6 rue d’italie : Get chelou or die trying ! Soirée DJ punk, goth, oï, coldwave, emo en soutien à l’agenda Vortex & vernissage d’expo de patch collective en soutien à Marìa Paz Vera, Natalia Alvarado, Felipe Romàn, Vìctor Zuñiga & Manuel Espinoza en détention préventive depuis juillet, accusé.e.s de l’attaque de novembre 2014 contre un comissariat de Santiago, Chili. plus d’infos (es) :
https://porlaanarquia.espivblogs.net/2015/07/05/chile-5-companerxs-detenidxs-acusads-del-ataque-incendiario-contra-la-brigada-de-homicidios-de-la-policia-de-investigaciones/

2 Avril, midi à 19h au Mamba, 180 rue horace bertin : Coupe Colle Chaos ! Distros, Expositions, Ateliers, Bar en soutien au Collectif MigrantEs13 et concerts.

[FR] Coupe Colle Chaos est un festival DIY à Marseille début avril 2016. Apportes-y ce que tu fais : Zines, Patch, Micro-édition, Gravures, Cassettes, Disques, Livres, Impressions, Dessins ou autre, à exposer, échanger ou vendre à prix libre. L’idée du festival est de créer un espace ou ces productions DIY, ou plutôt DIT pour Do it Together seraient rendue accessibles par la gratuité et le prix libre à l’ensemble des personnes qui les rendent possible : celles et ceux qui nous entourent, les voisin.e.s, ami.e.s et la communauté au plus large.

[IT] Coupe Colle Chaos è un festivale DIY che si farà a Marsiglia all’inizio aprile 2016. Portaci quello che fai : fanzines, patches, micro-edizione, Incisione, cassette, dischi, libri, cose stampate, disegni o altri da esporre, scambiare o vendere a offerta libera. L’idea del festivale è di creare uno spazio dove le produzioni DIY, anzi DIT per Do It Together, sarebbero rese accessibili a l’insieme delle persone che le rendono possibili grazie alla gratuità e l’offerta libera : quelle e quelli che sono presso noi, i nostri vicini e le nostre vicine, amici ed amiche e la comunità nel suo senso più ampio.

[ES]Coupe Colle Chaos es un festival DIY que se realizará en Marsella a principios de abril 2016. Trae lo que haces : Zines, parches, micro edición, grabados, cassettes, dicos, libros, impresiones, dibujos u otros ; Para exponer, intercambiar o vender a precio libre. La idea del festival es crear un espacio donde las producciones DIY , o mas bien DIT por Do it together sean accesibles para todas las personas que hacen que esto sea posible : los que nos rodean, los vecinxs, amigxs y la comunidad en un sentido más amplio.

[EN] Coupe Colle Chaos is a DIY festival in Marseilles at the beginning of April 2016. Bring what you do : Zines, Patch, Small-press, Etchings, Tapes, Records, Books, Prints, Drawings or something else to present, trade or sell for pay what you can. The idea of the fest is to create a space where these DIY works, or rather DIT for Do it Together would be made accessible, free or by donations to everyone who made them possible : closed ones, friends, neighbors and the community at large.

En ça nous nous reconnaissons dans le texte de présentation du festival Nailed and Patched que nous reproduisons ici :

[…] fonctionne sur le prix libre et la gratuité. Ils permettent de faire tomber les barrières et de faciliter l’accès aux lieux, aux choses, aux rencontres. L’entrée des concerts, les boissons et la bouffe sont prix libre parce qu’on ne peut pas les faire gratis, pour le reste par contre, on fait le choix de la gratuité. La circulation des connaissances et des savoir-faires n’a pas de prix. A toi de voir combien tu penses pouvoir mettre, en fonction de ce que tu veux, ce que tu peux. Bref, le prix libre c’est un mélange de réflexion et de responsabilité. Cela peut être le moment de tenter de dépasser les pressions, de questionner nos rapports. Certain-e-s ont plus de facilites que d’autres à s’exprimer, à occuper l’espace. Souvent, il est plus facile d’exister quand on est homme, de classe moyenne, blanc, hétéro, valide et sûr de soi. Pour celleux qui ne se trouvent pas dans ces normes, il est plus facile d’exister quand on se sent entouré.e de gens qui nous sont proches. Ceci est une demande de prendre soin les un.e.s des autres.
Nous voulons donc passer ces journées et ces soirées ensemble à manger, jouer, apprendre, festoyer, mais ni l’excitation de la fête, ni la drogue, ni l’alcool ne sont des excuses pour justifier des agressions, des remarques de merde ou pour faire n’importe quoi. Tout le monde a le choix mais pour ne pas se sentir contraint.e de consommer ou de subir les attitudes de celleux qui consomment, rappelons-nous qu’on peut aussi s’amuser et s’en mettre plein les yeux sans s’en mettre plein le foie ou les narines. Pour cela, et parce que l’exploitation nous fait vomir, les dealers.euses et gens qui viennent se recréer un petit marché capitaliste ne sont pas les bienvenu.e.s dans nos espaces.
Impliquons-nous dans les activités, construisons-en d’autres, mais aussi et surtout gardons en tête qu’il n’y a pas de groupes spécialistes (cuisine, nettoyage, ateliers...). Le festival prend sens dans son élaboration collective !

on le fait ensembleon le fait nous-mềme
ensemble et par soi-même

lo hacemos juntxs
hagamoslo nosotrxs mismxs

do it ourselvesdo it together

Facciamolo insieme
Facciamolo noi stess

A lire aussi...