Crest 31 décembre 2019 : manifestation nocturne de contre-voeux à minuit

En guise de vœux, une manif spontanée a parcouru les rues de Crest avec force casseroles. Repris de ricochets.cc.

A Crest, rien n’arrête la contestation.

Vers minuit le 31 décembre, une manifestation spontanée d’une trentaine de personnes est partie depuis la place de l’Église, des gilets jaunes et des casseroles étaient de sortie.

Le discours de Macron et ses « réformes » anti-sociales en faveur de grands capitalistes qui attisent la précarité et les destructions écologiques risquent pas de calmer les révoltés, bien au contraire !

Commencer l'année par une manif sauvage... Merci les gj de Crest.

Posted by Mathieu Sauvan on Tuesday, December 31, 2019

Une grande banderole jaune « quand le peuple déborde comme un torrent , quelle rive lui résiste ! » était déployée dans les rues sur des airs de : « on est là..., Macron dégage !, Aaaha, anti-anti-capitalistes, le gouvernement à la retraite, vive les cheminots, la police déteste tout le monde, tout brûle déjà, etc. »

Quelques personnes saluaient aux fenêtres, quelques autres ont suivi un temps le cortège, tandis que d’autres observaient courageusement depuis derrière leurs rideaux.

Rue Sadi Carnot, un véhicule de gendarmeries a joué le toro quand il est passé sous la banderole : « ooolééé », (voir vidéo)

La manifestation s’est rendue à la gare de Crest, puis a emprunté les quais pour revenir au pont Mistral, puis retour à la rue piétonne jusque Rue Archinard en passant devant la mairie du tyran local.

2020 démarre, la révolte gronde de partout.

A lire aussi...