Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Défendons-nous face à Police Emploi

|

A propos de la réforme de l’assurance chômage. Ce tract a été écrit début décembre 2018 puis réactualisé régulièrement selon l’évolution de la situation et les changements de la réforme. Repris depuis bourrasque-info.

Ce tract a été écrit début décembre 2018 puis réactualisé régulièrement selon l’évolution de la situation et les changements de la réforme.

Mesure et décret 2018

  • Multiplication par cinq des agents uniquement dédiés au contrôle des chômeurs.euses
  • Possibilité pour Pôle emploi de supprimer purement et simplement les droits au chômage
  • Les « Offres Raisonnables d’Emploi » sont « désindexées » des conditions de travail précédentes : on devra accepter des boulots moins bien payés que notre précédent contrat, voire même que notre chômage

Décret de juillet 2019

  • La durée minimale de travail pour ouvrir des droits passe de 4 à 6 mois dès le 1er novembre
  • Le rechargement des droit c’est terminé : pour cumuler de nouveaux droits 6 mois de travail sont nécessaires au lieu d’un seul mois !
  • Dégressivité graduelle des allocations chômage à partir de 6 mois
  • Lissage des droits des « permittent.e.s » (interimaires/contrats courts) : la formule permet d’étirer les droits dans le temps en réduisant le montant journalier des allocations
    (Exemple : après des contrats courts et de l’intérim 2 ou 3 jours par semaine, on toucherait 400 €/mois pendant 8 mois au lieu de toucher 800 €/mois pendant 4 mois)

Dans une période de conflits sociaux de grande ampleur face à la vie chère, aux bas salaires, à l’appauvrissement généralisé, le gouvernement porte une attaque contre le droit au chômage qui est une part importante de nos revenus actuels ou futurs.

Cela a commencé l’été 2018 par la « Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel » appliquée par le décret du 30 décembre 2018, et a continué par la négociation Unedic entre syndicats salariés et patronaux. Le décret introduit des sanctions sans précédent qui donnent le pouvoir à Pôle-emploi de baisser drastiquement nos revenus : il est maintenant possible de faire disparaître des mois de chômage pour lesquels on a pourtant cotisé.

Contrairement aux effets d’annonces ces mesures s’attaquent à tous.tes celleux qui peuvent être amené.e.s à toucher le chômage, donc tous.tes celleux qui travaillent et cotisent. Ce n’est ni une punition collective pour attaquer une minorité de « fraudeurs.euses », ni une attaque spécifique contre les chômeurs.euses longue durée.

La réforme en cours vise particulièrement celleux qui enchaînent des contrats courts, tous celleux qui, face au travail, utilisent le chômage pour ce qu’il est : une partie du revenu, une garantie de toucher suffisamment d’argent pour survivre, et de pouvoir refuser des salaires trop bas et de trop mauvaises conditions de travail.

Refusons collectivement de devenir de la main d’œuvre docile et corvéable

Les attaques contre le droit au chômage concernent tout le monde ! Qui peut être certain.e aujourd’hui de n’avoir jamais affaire à Pôle-emploi et de ne jamais avoir besoin de toucher ses droits au chômage ?

Les contrôleurs.euses Pôle-emploi passent au niveau national de 215 à 1000 d’ici 2020. La multiplication des contrôles continus et flicages inopinés va augmenter le nombre de celleux qui renoncent à s’inscrire à Pôle-emploi, et donc ne bénéficieront pas du chômage alors qu’iels y auraient droit.

Celleux qui tenteront de faire valoir leurs droits subiront les nouvelles mesures qui réduisent les garanties encore existantes face à l’arbitraire de Pôle Emploi et la remise au travail forcé (dès aujourd’hui : fin de la prise en compte du salaire précédent, suspension ou suppression des droits ; été prochain : dégressivité du chômage, abaissement et étirement des droits…).

Après l’échec annoncé des négociations, le gouvernement a publié un décret le 28 juillet 2019. Le mouvement des gilets jaunes a brisé le passage à la chaîne des réformes qui attaquent les revenus de tous.tes. Profitons de ce temps ouvert pour créer un réel rapport de force face à Pôle-emploi, à la CAF et aux administrations, allons rencontrer partout celleux qui vont être les premiers.ères à subir ces réformes, généralisons la lutte !

Partout, constituons des espaces d’organisation pour lutter contre la baisse des revenus, au chômage comme au travail

Lu sur le site du Collectif contre la réforme de l’assurance chômage de Rennes.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net