Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Ephéméride des luttes : 11 juillet

|

Le 11 juillet est une triste date de l’éphéméride des luttes, quand bien même beaucoup de choses s’y passent. Mais aujourd’hui, on veut surtout se souvenir de Sole, toujours présente dans les luttes et dans les coeurs. Sole e Baleno vivono nella rivolta !

1892 : - A Coeur d’Alene en Idaho, les mineurs de la mine de charbon s’emparent des lieux.

  • A Paris, François Koenigstein, plus connu sous le nom de Ravachol, est guillotiné. Ses harangues au tribunal et la propagande anarchiste qu’il ne cessait de mettre en avant feront de lui une sorte de personnage mythique, qui donneront également naissance à des chansons tout sauf ambigües

1920 : A Tampico au Mexique, une grève générale éclate, notamment à l’appel des sections mexicaines de l’IWW.

1925 : Dans l’Illinois, la police pénètre dans les locaux des IWW, anarcho-syndicalistes, pour mettre le feu à toutes leurs archives.

1930 : A Milan, des militants antifascistes parviennent à lâcher des tracts contre le régime de Mussolini et pour la libération depuis un avion en survolant la ville malgré les forces aériennes fascistes.

1947 : A Santiago du Chili, parution du premier numéro de la revue mensuelle anarchiste "Germen".

1968 : Aux États-Unis, création de l’AIM (American Indian Movement).

1977 : - A Madrid, les GRAPO (Groupes de résistance antifasciste du premier octobre) font sauter le centre culturel français.

  • A Rome, un couple tire dans les jambes du comptable et secrétaire général du mouvement catholique Comunione e Liberazione. L’attaque est revendiquée quelques minutes plus tard par les Brigades Rouges.
  • A Gênes, dans la soirée, le secrétaire régional de la Démocratie Chrétienne (DC, le parti au pouvoir depuis la fin de la guerre) reçoit plusieurs balles dans les jambes et la main. Là encore, les Brigades Rouges revendiquent l’action.
  • A Arezzo, une explosion ravage un magasin de luxe de la place San Francesco, détruisant presque le bâtiment et causant un demi-milliard de lires de dégâts. Un coup de fil anonyme revendique les faits par les mots "sale fasciste, on a détruit ton magasin". Le même magasin avait déjà brûlé l’année précédente, mais il s’agissait d’une arnaque aux assurances.

1986 : Dans le 11ème arrondissement de Paris, le groupe antifasciste Black War pose des explosifs contre les locaux d’un groupe catholique intégriste.

1990 : A Oka, à l’ouest de montréal dans la province du Québec, début d’un blocage de 78 jours en protestation contre l’expansion d’un terrain de golf, et la construction d’appartements, sur le territoire de la communauté Mohawk de Kanesatake. Les barricades repousseront les tentatives d’expulsions par les polices provinciales et fédérales. Le blocage du pont reliant l’Île de Montréal à la rive sud du saint laurent par une autre communauté autochtone, permettront de faire monter la pression sur les autorités coloniales et de résoudre le siège, et la « crise » par un abandon du projet immobilier. Ces 78 jours ont également mis en avant les contradictions toujours présentes entre la population coloniale et les différentes communautés autochtones.

1998 : En Italie, mort en détention de l’anarchiste argentine Soledad Maria Rosas, dite ’Sole’, qui avait été arrêtée parce qu’accusée d’avoir réalisé des sabotages contre le TAV en Val de Susa sous le nom de groupe des ’Loups Gris’ avec son ami Eduardo Massari dit ’Baleno’, qui est lui aussi mort en prison le 28 mars de la même année. La photo de l’illustration de l’article d’aujourd’hui vient d’une manifestation réalisée par les anarchistes à Turin après l’annonce de leur mort. Sole et Baleno vivent dans nos coeurs et dans la lutte.

JPEG - 31.9 ko
Sole et Baleno

2017 : A Munich, des engins incendiaires sont placés le long des câbles d’alimentation des voies ferrées désservant les principales usines et entreprises d’armement du pays. Communiqué en allemand, en français.

P.-S.

Voir aussi l’éphéméride anarchiste du 11 juillet.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net