Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Ephéméride des luttes : 19 février

|

Pas question de se laisser faire pour l’éphéméride des luttes du 19 février. La répression est bien présente, mais les manifestant-e-s ont du répondant, et c’est le feu qui répond à la poudre, contre le capitalisme et contre tous les fascistes.

1910 : A Philadelphie, lors de la grève des transports, plus de 300 véhicules sont détruits.

1913 : En Angleterre, les féministes sufragettes réalisent un attentat à la bombe contre la résidence d’un leader libéral qui s’opposaient à leur possibilité d’acquérir le droit de vote.

1919 : A Paris, l’anarchiste Louis-Emile Cottin tire sept balles dans la voiture de Clémenceau, qui était alors Président du Conseil. Il sera condamné à mort le 14 mars, mais sa peine est commuée à dix ans de prison.

1927 : A Shangai en Chine, une grève insurrectionnelle se déclenche contre le dictateur de la ville, le général Sun Chuan Fang, ainsi que contre les forces britanniques d’occupation. Toute cette expérience, d’une puissance énorme, sera sanguinairement réprimé, et des centaines de syndicalistes sont massacrés le 12 avril (épisode raconté dans La Condition Humaine de Malraux).

1961 : Au Caire, l’ambassade de Belgique est saccagée par des manifestant-e-s qui protestent contre le récent assassinat de Patrica Lumumba.

1965 : A Copenhague, incendie dans les locaux des offices de tourisme spécialisées dans les voyage en Espagne dans le cadre de la lutte contre la dictature franquiste. Au cours des années soixante, la guérilla anarchiste contre le franquisme s’étend un peu dans toute l’Europe contre les intérêts espagnols, portés notamment par le Groupe Primero de Mayo et la FIJL (Fédération Ibérique des Jeunesses Libertaires).

1972 : A Saint-Brieuc, les locaux de l’inspection académique sont la cible d’une attaque à l’explosif du Front de Libération de Bretagne.

1977 : A Rho dans la province de Milan, une fusillade s’engage entre des membres des Brigades Rouges et la police, lors de laquelle un maréchal reste sur le carreau.

1980 : - A Trogor en Bretagne, nouveaux affrontements contre l’installation d’une centrale nucléaire à Plogoff, à coups de cocktails molotov contre grenades offensives. Cela fait une grosse dizaines de jours que les affrontements entre toute la population locale et les forces de police et de gendarmerie se poursuivent.

  • Le même jour, mort de Bon Scott, chanteur d’AC/DC, étouffé dans son vomi. C’est un peu moins classe.

1981 : En Espagne, ETA enlève les consuls honoraires d’Autriche et du Salvador à Bilbao, ainsi que celui d’Uruguay à Barcelone.

1982 : Action Directe attaque un local des fascistes Turcs à Paris.

2003 : En Italie, près de Trévise, un répétiteur téléphonique est incendié en solidarité avec Marco Camenisch et pour la liberté de tous et toutes.

2011 : A Dresde, une manifestation de 10.000 antifascistes a lieu contre la tenue d’un meeting nazi dans la ville. Des barricades enflammées ont été dressées et des affrontements contre les 5000 policiers présents ont eu lieu, gênant profondément la tenue du congrès, puisqu’à peine un huitième des nazis attendus ont pu rejoindre l’endroit prévu.

2012 : A Cambridge, la ’Fire Cell’ de la Fédération Anarchiste Informelle (FAI) incendie deux autos de luxe en solidarité avec les prisonniers anarchistes en Indonésie et en grève de la faim au Chili.
Au Pérou, la ’Cellule Révolutionnaire d’Organisation Informelle’ de la FAI dépose un engin explosif contre une filiale de la banque BBVA en solidarité avec les prisonniers anarchistes au Chili.

2013 : Dans le centre de rétention de Ponte Galeria à Rome, une révolte éclate depuis un groupe de Nigériens qui refusent d’être expulsés. Des matelas sont incendiés et emportent avec eux une partie du centre.

2014 : - A Barcelone, la police expulse le centre social occupé ’La Carbonería’, qui existait depuis 2008 dans le quartier de Sant Antoni. Le soir même, plus de 700 personnes participent à une manifestation pour protester contre cette expulsion et compte bien en faire payer le prix : des dizaines de milliers d’euros de dégâts sont provoqués sur des banques et autres entreprises qui profitent de la misère liée à la crise économique. Par exemple, des dizaines de familles sont jetées à la rue chaque jour par les banques, qui récupèrent leur maison pour spéculer dessus, ce qui est autrement plus violent que lorsque ces mêmes banques perdent leur vitrine ou leur distributeur de billets.

  • A Caracas, d’énormes émeutes ont lieu contre la politique gouvernementale. Cela fait déjà plusieurs jours que la situation se reproduit, et les manifestant-e-s mettent au point de plus en plus de techniques pour tenir les rues et la ville. Des barricades sont dressées partout. Pour réprimer ce mouvement, la police tire de nombreuses fois, faisant six blessés par balle et tuant une personne d’une balle dans la tête, Génesis Carmona, qui avait été élue Miss Venezuela en 2013.

2015 : - A Valencia en Espagne, des émeutes ont lieu lors d’une manifestation contre une nouvelle loi ultra-sécuritaire.

  • A Chilpancingo au Mexique, une manifestation de 200 personnes attaque les installations militaires de la 35ème zone avec des pierres et des cocktails molotov pour protester contre la disparition des 43 étudiant-e-s d’Ayotzinapa le 26 septembre. Des camions commerciaux de la zone sont également attaqués.

2018 : A Bologne, des cocktails molotov sont lancés sur le siège de l’organisation néofasciste Azione Universitaria par la Brigade Belgrado Pedrini.

P.-S.

Voir aussi l’éphéméride anarchiste du 19 février.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net