Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Ephéméride des luttes : 1er mars

|

Le 1er mars de l’éphéméride des luttes publie les raisons de sa révolte dans de nombreux journaux, elle occupe les usines, elle combat la police et les fascistes et est bien déterminée à ne pas se laisser imposer une énergie nucléaire mortifère.

1892 : A Marseille, parution du premier numéro du journal anarchiste ’L’Agitateur’.

1896 : En Ethiopie, bataille d’Adoua, où les Ethiopiens parviennent à vaincre les colons italiens, ce qui pousse ces derniers à rechercher la paix.

  • Sur l’île de Tremiti en Italie, qui sert d’île de réclusion pour les assigné-e-s à résidence, une révolte éclate et des affrontements avec la police ont lieu, lors desquels mourra l’anarchiste Argante Salucci.

1919 : En Corée, une énorme manifestation a lieu pour l’indépendance. En réponse, les colons japonais tuent 7000 personnes et procèdent à 200.000 arrestations.

1920 : A Milan, suite à la mort de deux ouvriers par la main des carabinieri la veille, la grève générale est décrétée et on propose alors d’occuper les usines, ce qui sera un grand succès : jusqu’à septembre, des centaines d’usines sont occupées par des milliers de travailleurs.

1921 : Affrontements à Trieste et à Florence lors d’une grève générale appelée suite aux violences fascistes du 27 février.

1929 : Parution à Bordeaux du premier numéro de "Lucifer", Organe de la Pensée Libre et de Culture Individuelle.

1968 : A Rome, affrontements de Valle Giulia : les étudiant-e-s affrontent la police pendant de longues heures devant l’université, là où ce type de confrontation était plutôt habituelle du mouvement ouvrier. C’est plus ou moins à partir de ce moment-là que de réelles alliances commencent à se tisser entre ouvrier-e-s et étudiant-e-s révolutionnaires.

1972 : A Frevagh en Irlande du Nord, l’IRA abat un soldat du Ulster Defence Regiment.

1975 : A Brest, le Front de Libération de la Bretagne/Armée Révolutionnaire Bretonne (FLB/ARB) commet un attentat à l’explosif contre le Palais de Justice de la ville.

1976 : A Milan, Turin, Gênes, Naples, Florence, Pise et deux fois à Rome, action commune des NAP (Nuclei Armati Proletari) et des Brigades Rouges contre des casernes et des véhicules de carabinieri dans le cadre d’une campagne politique commune.

1978 : Dans Cliftonpark Avenue à Belfast, un soldat meurt dans une attaque à la mitrailleuse lourde menée par l’IRA.

1979 : En Espagne, ETA libère Luis Abaitúa, directeur de l’usine Michelin et séquestré auparavant.

1980 : Premier numéro du journal antinucléaire Le Géranium Enrichi.

  • A Trogor en Bretagne, dans le cadre de la lutte contre la centrale nucléaire de Plogoff, « les gendarmes sont de retour. Des barricades sont enflammées. Les grenades offensives ouvrent la voie aux gendarmes parachutistes suivis par les “mobiles” équipés de gilets pare-balles. Le bulldozer “Avranches” du génie entre en jeu. Il faut deux heures à la colonne pour atteindre Trogor. Sur place un monceau d’ordures les attend pour le nettoyage. Toute la journée, les gendarmes s’étalent tels des troupes d’occupation : il y a quatre vingt neuf camions, pratiquement un devant chaque maison.
    La nuit tombée : Les barricades sont redressées. Dans toute la Bretagne, les CLIN (Comités Locaux d’Information Nucléaire) rebaptisent les villes et villages. De Rennes à Brest, toutes les entrées et sorties d’agglomérations portent le nom de Plogoff. »
    Repris de la brochure actions directes contre le nucléaire.

    1981 : Dans la prison de Maze, début de la grève de la faim du prisonnier de l’IRA Bobby Sands. Il en meurt 65 jours plus tard.

1982 : A Belfast, l’IRA tire plusieurs coups de feu sur Lord Lowry, Chef de la Justice en Irlande du Nord, alors qu’il faisait une visite dans l’Université Royale. Il n’est pas blessé.

1991 : Sur Killylea Road à Armagh, l’IRA tire une salve de mortier contre une patrouille du Ulster Defence Regiment, tuant deux soldats.

2005 : A Gênes et à Milan, deux bombes explosent contre des casernes de carabiniers, revendiquées par la Fédération Anarchiste Informelle (FAI).

2006 : Joëlle Aubron, ancienne militante d’Action Directe, meurt emportée par la maladie. Elle avait été libérée en 2004 (après 17 ans de prison) pour raisons médicales.

2010 : Dans la Loire, les ouvriers de Siemens séquestrent leurs patrons pendant deux jours.

2012 : A Lyon, au cours d’une manifestation No TAV, un groupe se détache de la manif pour saboter les voies ferrées.

  • A Buenos Aires, le ’Noyau Indomptable pour l’expansion du feu’ de la Fédération Anarchiste Informelle fait sauter une charge d’explosifs au tribunal pénal en solidarité avec les prisonniers anarchistes.
  • A Bayonne, derrière une banderole "Euskal Herria Antifaxista" (Pays Basque Antifasciste), plusieurs dizaines de personnes se rendent devant l’hôtel qui accueille une réunion du Bloc Identitaire. Le rassemblement tourne plus tard à l’affrontement avec la police.
  • Dans toute l’Italie, les occupations de gare et d’autoroutes se poursuivent depuis deux jours et la chute de Luca Abbà d’un pylone à haute tension, dans le cadre de la lutte No TAV. Quelques affrontements ont lieu ici et là.
  • A Québec, une manifestation étudiante est violemment réprimée par des gaz lacrymogènes au moment où la police déclare la manifestation illégale.

2014 : A Saavedra, dans la province de Buenos Aires, la police abat un jeune lors d’un contrôle, ce qui déchaîne la furie de tout le quartier. Une quarantaine de voitures sont incendiées, ainsi qu’une guérite de la police municipale

2015 : A In Salah dans le sud de l’Algérie, des manifestant-e-s affrontent longuement la police lors de manifestations contre les entreprises voulant extraire du gaz de schiste dans la région. 40 policiers sont blessés et la sous-préfecture incendiée.

  • A Montreuil, une voiture de Eiffage, grande entreprise de construction (entre autres de prisons) part en flammes.

P.-S.

Voir aussi l’éphéméride anarchiste du 1er mars.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net