Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

[Fréjus] Le mythique groupe punk-rock "La Souris Déglinguée" joue pour les fascistes

|

C’est officiel, La Souris Déglinguée est morte le 31 juillet 2015 dans les arènes de Fréjus, sous le poids de ses compromissions, en jouant dans un concert organisé par une mairie frontiste et en partageant la scène avec un groupe militant d’extrême droite. Un article repris du site antifa La Horde.

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas La Souris Déglinguée, c’est ce groupe de rock haï ou adulé, souvent qualifié d’ambigu, né à la fin des années 70, qui chantait la banlieue, la zone, les erreurs de jeunesse, les soirées à errer dans les rues d’une ville quand on a raté le dernier train pour rentrer chez soi après un concert. LSD, c’est également ce groupe qui vantait les charmes de l’orient et qui avait donné l’occasion à NTM de faire sa première scène. Tout au long de sa carrière, le groupe a toujours eu un public très chaud et hétérogène, comme en témoignent ses supporters de la première heure, les premières bandes parisiennes dont celle des Halles. LSD n’avait jamais voulu prendre parti pour l’une des tribus urbaines du rock des années 80, à savoir les punks, les skins, les mods, les psychos ou les alternos. De même, le groupe avait toujours refusé de juger et prendre parti au sujet d’une partie de son public, dont les opinions d’extrême droite étaient clairement affichées[1], ce qui faisait des concerts de La Souris des expériences assez uniques et mouvementées, avec embrouilles au début, pendant et après le concert. Comme le chantait le groupe « peu importe leurs idées, puisqu’il y a l’amitié ».

Seulement voilà, ce positionnement étonnant s’est effondré comme un château de cartes vendredi 31 juillet 2015 à Fréjus. Certains penseront qu’il s’agit d’une erreur, que nous voyons le mal partout. Il faut donc tout reprendre depuis le début.

Ce concert est d’abord une initiative de la Patrouille de l’événement, une association en lien direct avec la mairie frontiste de Fréjus. Association dirigée par Minh Tran Long, ancien mercenaire d’extrême droite, connu pour avoir été militant chez les néo-nazis de la FANE et proche du GUD. La billetterie était confiée à la société Dreamwell , appartenant au clan Chatillon, qui, comme on a pu le voir sur son compte facebook, s’en félicitait. On notera que, malgré les déclarations de Marine Le Pen et les emmerdes que cela lui rapporte, le FN continue de faire des affaires avec le clan des ex-GUD, et en cela la ville de Fréjus et son maire David Rachline en sont le meilleur exemple. Bien évidement, ce concert était relayé par les médias frontistes, comme sur le site « Culture & Liberté » appartenant au Rassemblement Bleu Marine.

Lire la suite sur le site de La Horde...


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net