Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

[Guillestre, Hautes-Alpes] Fin de rassemblement anti-Le Pen houleux

|

Entre 200 et 250 personnes se sont rassemblées sur le champ de foire à Guillestre, petite contrée paisible de Haute-Durance, pour s’opposer à la venue de Marion Marechal Le Pen. Retour sur ce rassemblement avec un récit à chaud repris du site NoTHT05.

De 18h jusqu’à 21 heures, un sound system antifasciste versus un discours nauséabond raciste, fasciste, négationniste. Ambiance paisible, jusqu’ici tout est sous contrôle.

Un service d’ordre composé de néo-nazis contrôlait l’entrée au meeting. Rassemblant a peine plus de 40 personnes, sous l’œil bienveillant du PSIG (peloton de securité et d intervention de la gendarmerie), quelques badauds hauts alpins et militants frontistes ont quitté sous les sifflements le restaurant le Catinat Fleurit (lieu d’accueil des frontistes).

Vers les 20h30, la gendarmerie a commencé à s’agiter et à se mettre en position “évacuation de personnalité”. Deux voitures stationnés sur le parking privé du restaurant ont allumé leurs phares. La grosse centaines de gens encore présents sur les lieux du rassemblement ont commencé à s’agglutiner sur la route. Une banderole “refugees welcome” a pris place sur la voie publique. Les flics ont commencé à déblayer le passage, repoussant les gens sur le bas côté. Les deux voitures sont passées, à bord desquelles se trouvait uniquement les conducteurs (membres du service d’ordre lepeniste). Plus haut une voiture de gendarmerie tentait de se frayer un chemin. Quand tout à coup, une horde barbare de skins nazis entourant La jeune le Pen a déboulé poings devant, alignant patates à droite et à gauche au milieu de la foule. Une police débordée et surprise, une Le Pen levant les bras en l’air, criant gloire et honneur à la foule en furie. Provocation sans commune mesure.

Les deux voitures s’étaient stationnées 80 mètres plus bas, prêtes à recevoir le rejeton du borgne. Ne lâchant rien à la provocation, répondant aux coups de poings, de l’eau, des slogans… ont volé en direction des néo-nazis. Ce fut alors la débandade du siècle pour cette poignée de réactionnaires. Notons par ailleurs que la seule personne molestée par les forces de l’ordre fut un membre du service d’ordre lepeniste, qui fut plaqué au sol avant de s’enfuir en courant.

Les hautes alpes ont su accueillir comme il fallait, celles et ceux qui incarnent l’idéologie qui ont mis nos grands parents dans des camps.

No pasaran !


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net