Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Communiqué Streetmedic sur la manifestation antifasciste du 23 mars 2019

|

Recensement streetmedic non-exhaustif des personnes blessé.es par les forces de l’ordre lors de la manifestation antifasciste du 23 mars 2019.

Samedi 23 mars s’est tenue à Marseille une manifestation contre le 1er anniversaire du Bastion dit « Social » (local fasciste, rue Ford Notre Dame). Alors que les manifestant-es arrivaient au niveau de la Cannebière en scandant des slogans tels que « Marseille antifa », « Siamo tutti antifascisti » ou encore « De l’air de l’air ouvrez les frontières », une charge policière a pris de front le cortège antifasciste prétextant des interpellations, semant trouble et stupéfaction parmi les militant-es. Policier-ère-s, CRS et bacueux-euses se sont lancé.es à une chasse dans les rues de Noailles, frappant et gazant tant les manifestant-es que les passant-es.. A la fin de la manifestation au Vieux Port, une nouvelle charge a eu lieu, blessant encore des personnes. Par ailleurs, des témoignages rapportent des propos injurieux de la part des pompiers intervenus. Les injures alimentant la ségrégation vis à vis de groupes sociaux minoritaires sont systématiquement utilisées comme outil répressif et de violence psychologique dans le but de mettre à mal leur dignité. Nous condamnons ces pratiques violentes, dangereuses et humiliantes. Voici un recensement non-exhaustif des personnes victimes des violences policières de ce samedi.

Cannebière-Noailles

  • une personne de 25 ans , coup de matraque à la tête, nécessité d’un point de suture, intervention des pompiers.
  • une personne, la trentaine, coup de tonfa à la tête
  • une personne, la vingtaine, coup de tonfa a la main, tuméfaction
  • une personne coup de matraque au niveau de la tête, nécessité d’un point de suture
  • Plusieurs personnes (au moins 4) se sont fait matraquées au sol, pas de détails sur les blessures engendrées.
  • Une personne en état de stress ayant reçu du gaz lacrymogène, les yeux irrités et du mal à respirer. Sérum eau et compresses. La personne et accompagnée, elle peut repartir après 5mn. Plusieurs autres personnes ont été copieusement gazées.
  • Une personne au sol, coup matraque et de pieds des policièr-es. Douleurs au ventre et au dos, un état de choc (tremblements, désorientation). Un pompier alors devant la caserne de la Cannebière est interpellé et décide de ne pas intervenir. Prise en charge au final par une ambulance 20 minutes plus tard.

Vieux port

  • une personne, la trentaine coup de tonfa à la tête, pas de détail sur la blessure engendrée
  • une personne, la soixantaine, coup de tonfa à la tête, tombé au sol, évacuée par la police.
  • Gazages

Tandis que la police agressait les manifestant-es et passant-es, elle faisait aussi office de garde rapprochée du Bastion « Social », qu’elle a protégé sans complexe sous l’autorité de la préfecture, comme un témoigne le périmètre d’interdiction de manifester établi ce jour. ACAB


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net