Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Ephéméride des luttes : 19 juillet

|

Le 19 juillet de l’éphéméride des luttes, c’est celui de l’insurrection de Barcelone et de celle du Rojava. C’est une date qui porte en elle l’espoir d’un monde libre, où chacun-e puisse vivre dignement, sans oppression ni exploitation, et pour tous et toutes le pain, la terre et la liberté.

1883 : Aux USA, plus de 70.000 opérateurs du télégraphe se mettent en grève pour obtenir de meilleurs salaires et une réduction du temps de travail.

1919 : A Washington, une émeute se déclenche du fait des conditions de vie misérables dans lesquelles sont plongé-e-s les Noir-e-s du pays et de la ville.

1936 : Insurrection de Barcelone contre l’avancée de Franco, début de la révolution/guerre civile :

à 4 heures du matin, les troupes rebelles [franquistes] cantonnées dans les casernes environnantes se soulèvent et tentent de rejoindre le centre ville, mais elle en sont empêchées par les militants ouvriers de la C.N.T et de la F.A.I descendus armés dans les rues et retranchés derrière des barricades. De violents combats de rues se déroulent dans le crépitement des fusils et des mitrailleuses mais la force reste au peuple qui, vers midi, a réussi à stopper les fascistes, qui sont maintenant assiégés dans leurs casernes et certain lieux stratégiques qu’ils occupent encore.
L’assaut est donné dans l’après-midi par les ouvriers et les troupes restées fidèles à la république ; l’anarchiste mexicain Enrique OBREGON (secrétaire des groupes de la F.A.I) tombe lors de la prise du central téléphonique (Telefónica). "les travailleurs ont conquis le central téléphonique avec leur sang et c’est à eux qu’il appartient." (Durruti). La révolution triomphe enfin et l’unité des organisations ouvrières est réalisée dans l’enthousiasme général.

Repris de l’éphéméride anarchiste du 19 juillet.

JPEG - 172.4 ko
Les zones rouges sont les zones républicaines, les bleues celles qui suivent le soulèvement franquiste. Les croix bleues indiquent les endroits où le soulèvement militaire échoue du fait de l’insurrection populaire, les points bleus les villes où les militaires l’emportent.

1943 : Dans les environs de Toulouse, un congrès anarchiste clandestin a lieu dans le but de faire le point et de s’organiser au sein de la situation politique d’occupation militaire. On y retrouve notamment Voline.

1946 : A Paris, sortie du premier numéro du journal "Jeunesse Anarchiste".

1951 : A Barcelone, le militant et guérillero anarchiste César Saborit Carrelero, membre du groupe d’action de José Lluis Facerias, et abattu à bout portant dans un trolleybus par deux policiers de la "Brigada politico-social".

1977 : - En Italie, le ministre de l’Intérieur Cossiga, qui vient de faire passer de plus en plus de lois sécuritaires et réprime les manifestations à balles réelles, déclare : "Nous sommes le pays le plus libre du monde".

  • Toujours en Italie, près de Varese, à Tradate, un groupe de Prima Linea fait irruption dans une armurerie et en ressort en s’emparant de 57 pistolets et revolvers, 3 fusils et de nombreuses munitions. Alors que l’auto repart, le propriétaire tire plusieurs coups de feu sur la voiture, tuant le militant du groupe Romano Tognini, dit ’Valerio’. Deux jours plus tard, l’armurerie est la cible d’un attentat à l’explosif.

1979 : Au Nicaragua, victoire de la révolution populaire sandiniste contre le dictateur Somoza. Celui-ci s’envole définitivement pour Miami.

1997 : En Irlande du Nord, l’IRA décrète un cessez-le-feu pour enclencher le processus de paix.

2011 : La société Biotope, qui réalise des prélèvements sur le site de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, reçoit une vitrine nocturne et perd pneus et serrures et gagne des tags.

2012 : Début de la révolution dans le Kurdistan Syrien (Rojava).

P.-S.

Voir également l’éphéméride anarchiste du 19 juillet, surtout aujourd’hui !


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net