Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Ephéméride des luttes : 29 janvier

|

Le 29 janvier de l’éphéméride des luttes crée la Commune et se bat pour la défendre, et pour cela elle s’en prend à la police et aux grands patrons, aux symboles de la Justice étatique et les groupes politiques qui soutient ces derniers.

1856 : Aux Etats-Unis, plus de 1.000 guerriers Nisqually et Yakama attaquent la ville coloniale de Seattle.

1863 : Aux Etats-Unis, massacre de Bear River. Prétextant la mort d’un colon américain, le colonel Connor fait attaquer un camp de Shoshones, massacrant les 400 personnes qui s’y trouvaient.

1889 : Aux Etats-Unis, 6000 cheminots font la grève pour le droit à s’organiser en syndicat et pour la fin de la journée de 18 heures (oui, 18).

1911 : Au Mexique, le mouvement révolutionnaire guidé par Ricardo Flores Magon et aidé par des internationalistes s’empare de la ville de Mexicali, en Basse Californie, y créant pendant cinq mois une commune où est abolie la propriété privée et la terre est travaillée collectivement. Leur slogan : Tierra y Libertad.

1933 : En Allemagne, de grandes manifestations anti-nazies ont lieu dans tout le pays à la veille de l’accession au pouvoir de Hitler en tant que chancelier. Tout lien avec une situation actuelle serait pûrement dûe au hasard. Ou pas.

1971 : La Nouvelle Résistance Populaire (mao) revendique plusieurs attaques de commissariats.

1974 : A Nantes, le Front de Libération de Bretagne/Armée Révolutionnaire Bretonne (FLB/ARB) fait sauter les locaux du 33ème régiment d’infanterie.

1977 : - A Madrid, les GRAPO (Groupes de résistance antifasciste du premier octobre) sont impliqués dans deux fusillades dans lesquelles meurent trois membres des corps policiers, tandis qu’une grenade est lancée contre la Guardia Civil.

  • A Londres, l’IRA irlandaise fait sauter sept charges explosives dans le West End.

1979 : - A Milan, Prima Linea revendique l’exécution du juge Emilio Alessandrini, qui enquêtait à la fois sur les groupes révolutionnaires et sur les massacres fascistes, sous le nom de ’groupe Romano Tognini Valerio’, du nom d’un de leur militants tué lors du braquage d’une armurerie le 19 juillet 1977. Cette action sera l’une des plus mal perçues par l’opinion publique et amorce une chute de Prima Linea dans une spirale toujours plus auto-référentielle. C’est aussi Alessandrini qui enquêtaient sur les massacres fascistes, et notamment sur la bombe de Piazza Fontana du 12 décembre 1969.

  • Aux Etats-Unis, le président Carter commue la peine de Patricia Hearst, qui avait rejoint le groupe armé de l’Armée de Libération Symbionaise (SLA) après que l’organisation la kidnappe, puisque celle-ci est la fille d’un riche magnat de la presse.

1981 : En Espagne, ETA enlève José María Ryan, directeur de la centrale nucléaire de Lemoniz. Son corps sera retrouvé près de Vizcaya le 6 février.

1984 : A Paris, attentat d’Action Directe contre la société Panhard Levassor.

1997 : En Corse, auto-dissolution du FLNC "Canal Habituel".

2003 : A Pise, les ’Cellules d’Offensive Révolutionnaire’ lancent plusieurs molotovs contre un local de Azione Giovani, d’inspiration fasciste.

2012 : A Crema en Italie, l’entrée du local du Parti Démocratique est brûlée en solidarité avec les personnes victimes de la répression contre le mouvement NoTAV quelques jours plus tôt.

  • A Bruxelles, quatre autos du département européen sont incendiées : deux voitures de membres du Parlement, une d’un officier de l’OTAN et la dernière d’un diplomate.

P.-S.

Voir également l’éphéméride anarchiste du 29 janvier, à qui on a piqué un bout de texte sur les Magonistes.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net