Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Ephéméride des luttes : 4 novembre

|

Aujourd’hui 4 novembre, l’éphéméride des luttes est chargée de lutte antifasciste et sent la poudre noire. De grands noms s’éteignent mais leur héritage perdure, tout comme les luttes auxquelles ils ont participé.

1811 : En Angleterre, début de la révolte luddite anti-industrielle. 6 engins seront détruits à Bulwell.

1901 : A Barcelone, des affrontements se déclenchent entre républicains et anarchistes.

1918 : En Allemagne, c’est le deuxième jour de la révolution des Conseils ouvriers.

1925 : En Italie, une tentative d’assassinat de Benito Mussolini est éventé par la police secrète fasciste.

1931 : A Caprigliola, en Italie, mort de l’anarchiste italien Luigi Galleani, qui avait activement participé à la publication du journal Cronaca Sovversiva aux États-Unis, journal que le président du pays déclara être « le plus dangereux sur le sol des États-Unis ».

1947 : A Milan, la Volante Rossa abat l’ancien lieutenant général fasciste Ferruccio Gatti chez lui.

1950 : L’ONU retire sa condamnation du régime fasciste de Franco en Espagne.

1952 : Aux USA, Malcolm Little est libéré de prison et change son nom en Malcolm X.

1954 : Dans la banlieue de Stockholm, mort de l’anarchiste Stig Dagerman, auteur notamment du texte ’Notre Besoin de Consolation est Impossible à Rassasier’.

1956 : A Budapest en Hongrie, les chars russes entrent dans la ville et mettent fin à l’insurrection ouvrière dans le sang.

1969 : Au Brésil, mort au combat du révolutionnaire Carlos Marighela, grande figure des mouvements de guérilla contre la dictature brésilienne et auteur du ’Manuel du guérillero urbain’.

1974 : A Paris, le GAROT (Groupe d’Action Révolutionnaire Occasionnellement Terroriste) kidnappe la tête et les mains de la statue de cire du prince espagnol Juan Carlos au Musée Grévin, toujours au cours de la campagne des GARI contre les intérêts espagnols en Europe. Le 8 novembre, l’AFP (entre autres) recevra des doigts et une oreille de la statue.

1976 : Dans le quartier de l’EUR à Rome, les Formations Communistes Armées (FCA) font sauter un engin explosif contre le siège centrale de Sip.

1977 : A Rome, les locaux d’une agence immobilière et du syndicat des travailleurs domestiques sont incendiés pour protester contre le travail au noir qu’ils pratiquent.

1982 : En Espagne, ETA abat le chef de la division Acorazada Brunete de l’armée.

1983 : En Irlande du Nord, à Jordanstown, l’IRA fait sauter une bombe dans la salle de lecture d’un corps de l’armée, tuant deux officiers et en blessant 33 autres.

1985 : En Belgique, les Cellules Communistes Combattantes (CCC) attaquent plusieurs centre de l’oligarchie financière : le siège bruxellois de la Banque Bruxelles Lambert ( BBL ) est attaqué à la voiture piégée dans la nuit du 4 novembre ; un vigile de la société SECURITAS intervenant contre l’action en cours essuie une rafale d’arme automatique, sans être blessé mais sans plus insister. Le siège de la Société Générale de Banque ( SGB ) à Charleroi est attaqué en plein jour, le matin du 4, par des militants qui y placent une charge et diffusent des tracts provoquant l’évacuation du bâtiment. Voir le communiqué.

1989 : En Allemagne de l’Est, 500.000 personnes manifestent pour réclamer la chute du mur de Berlin, ce qui provoque la démission du gouvernement trois jours plus tard.

2003 : A Rome, les ’Cellules d’Offensive Révolutionnaire’ font sauter un engin explosif contre une caserne de carabinieri.

2016 : - A la Nouvelle Orléans, des affrontements ont lieu devant l’université de Dillard, car l’un des responsable du Ku Klux Klan (un groupe suprématiste blanc) aujourd’hui candidat à la sénatoriale devait y tenir une conférence publique. Grâce à cette mobilisation, tout se déroule à huis clos et en très petit comité.

  • Au Chili, des affrontements ont lieu à Santiago, Valparaiso, Viña del Mar, Concepción et Arica lors de manifestations contre la réforme des retraites. Des dizaines de barricades se dressent, deux bus ont été incendiés à Santiago.
  • A Kassel en Allemagne, des révolutionnaires Kurdes incendient la voiture du responsable du club Ülkü Ocagi affiliée à l’organisation fasciste "Loups Gris".

P.-S.

Voir aussi l’éphéméride anarchiste du 4 novembre.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net