Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Ephéméride des luttes : 5 février

|

Le 5 février de l’éphéméride des luttes a une conception un peu différente de "La prise du Palais d’Hiver" de celle qu’on trouve dans les bouquins. Et partout, on manifeste, on agit, on se révolte.

1831 : En "Italie" (qui n’existe pas encore), une insurrection populaire touche le duché de Modena avant de s’étendre vers Bologne et les Etats Pontificaux. Moins d’une quinzaine de jours plus tard, toute l’Italie centrale est gagnée.

1880 : Au Palais d’Hiver russe, le Comité Exécutif de la Volonté du Peuple, par la main de Stepan Chaltourine, fait sauter une bombe de 50 kilogrammes pour tenter d’en finir avec le tsar Alexandre II, sans succès. Dix soldats de la garde succombent mais le tsar est indemne.

1888 : A Zalamea la Real dans la province de Huelva en Espagne, des affrontemens éclatent entre la Guardia Civil et des anarchistes, faisant au bout du compte une vingtaine de morts.

1894 : Exécution à Paris d’Auguste Vaillant, anarchiste qui avait jeté une bombe dans la chambre des députés le 9 décembre 1893. Extrait de sa déclaration :
"Messieurs, dans quelques minutes, vous allez me frapper, mais en recevant votre verdict, j’aurai au moins la satisfaction d’avoir blessé la société actuelle, cette société maudite où l’on peut voir un homme dépenser inutilement de quoi nourrir des milliers de familles, société infâme qui permet à quelques individus d’accaparer les richesses sociales (...) Las de mener cette vie de souffrance et de lâcheté, j’ai porté cette bombe chez ceux qui sont les premiers responsables des souffrances sociales."

1911 : Au Mexique, la ville de Guadalupe est prise par les révolutionnaires libertaires Magonistes, qui mettent en place une sorte de commune anarchiste collectiviste.

1920 : A Paris, première manifestation du mouvement Dada.

1922 : A Berlin, 57.000 personnes travaillant dans les services publics font grève, coupant l’eau et l’electricité à toute la ville.

1923 : En Italie, Mussolini, récemment arrivé au pouvoir, fait arrêter des centaines de militant-e-s socialistes. Et on ne parle là pas du "socialisme" actuel, mais du socialisme révolutionnaire de l’époque.

1925 : A Valparaíso au Chili, une grève générale a lieu pour une réduction du prix des loyers.

1958 : L’aviation américaine perd une bombe atomique à hydrogène de 3500 kg au large des côtes de la ville de Savannah. Elle ne sera jamais récupérée et traine encore par là-bas.

1966 : A Madrid, des manifestations très violentes ont lieu face à l’ambassade des Etats-Unis pour faire se retirer les bases militaires américaines d’Espagne.

1969 : Le gouvernement US de Reagan décrète l’état d’urgence pour briser la troisième grève de l’Université de Berkeley en Californie.

1972 : En Irlande du Nord, trois membres de l’IRA périssent dans l’explosion d’une bombe qu’ils étaient en train de confectionner.

1975 : - A Paris, attentat à l’explosif contre le journal fasciste Minute.

  • En Allemagne, fin de la troisième grève de la faim des prisonnier-e-s de la Fraction Armée Rouge (RAF) après 145 jours.
  • A Lima, de grandes émeutes ont lieu suite à la grève de la police de la veille. Les militaires tirent dans le tas pour "rétablir l’ordre", faisant de nombreuses victimes. C’est le Limazo.
  • A Rome, une énorme opération policière a lieu contre les militant-e-s de l’Autonomie Ouvrière.

1976 : Aux États-Unis, le militant de l’American Indian Movement (AIM) Leonard Peltier est mis en prison, accusé du meurtre de deux agents du FBI.

1977 : A Rome, de nombreuses attaques à l’explosif ont lieu : entre minuit et quatre heures du matin, des dizaines de molotov sont lancés contre des voitures de police ou contre les véhicules de membres du MSI, la parti fasciste, suite à une incursion armée des fascistes dans l’université le 2 février, qui avaient laissé un militant de gauche (Guido Bellachioma) entre la vie et la mort. Le parking du Ministère de l’Intérieur est lui aussi touché par une série d’explosions.

1980 : A Saint-Yves en Bretagne, nouvelle journée d’affrontements entre les antinucléaires (largement soutenus par la population, comme le montre une image d’une vieille dame donnant une pierre à un manifestant) et la police.

1982 : A Vizcaya en Espagne, ETA libère le patron José Lipperheide après avoir reçu une rançon de 20 millions de pesetas.

2012 : - A Buenos Aires, le « Noyau de la Colère » de la Fédération Anarchiste Informelle attaque une patrouille de la police fédérale avec un engin incendiaire.

  • A San Felix au Panama, une manifestation d’indigènes bloquent la route Panaméricaine afin de protester contre les nouvelles lois sur l’extraction de pierres et l’ouverture de nouvelles mines dans la zone. La police intervient extrêmement brutalement et tire à balles réelles, tuant le leader Liborio Miranda.

    2013 : A l’université de Naucalpan au Mexique, un groupe d’étudiants attaque les bâtiments de la direction avec des pierres et de l’essence, provoquant l’évacuation générale de l’établissement.

2014 : A Тузла Tuzla en Bosnie, une manifestation syndicale des "salariés sans salaire" tourne à l’émeute.

2016 : - A Athènes, deuxième jour d’affrontements dans le cadre d’une mobilisation contre la réforme des retraites mise en place par Syriza, qui suit les directives d’austérité européennes. Une vidéo se trouve dans l’éphéméride d’hier.

  • Sur l’île de Kos en Grèce, une manifestation de réfugié-e-s a lieu contre l’installation des "hotspots", sensés empêcher les migrant-e-s de pouvoir choisir où résider en Europe en les contrôlant et en prenant leurs empreintes directement à leur arrivée. Cette manifestation est violemment réprimée et tourne à l’émeute dans l’île.

P.-S.

Voir également l’éphéméride anarchiste du 5 février.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net