Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Sommmes-nous tous des hongkongais ?

|

Bulletin no 184 du 16 septembre 2019, du réseau Résistons Ensemble. Formé en 2002, Résistons Ensemble a pour but d’informer, de briser l’isolement des victimes des violences policières et sécuritaires et de contribuer à leur auto organisation.

Bonjour,
Le bulletin no 184 du 16 septembre 2019, du petit journal mobile recto-verso A4 "RESISTONS ENSEMBLE" du réseau contre les violences policières et sécuritaires est sorti. Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invitEes à participer à son élaboration, à sa rédaction, à se joindre à l’équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques ...
À bientôt.
L’équipe de rédaction
Lire l’intégralité et télécharger ce bulletin mis en page au format pdf.

Sommes-nous tous des hongkongais ?

Depuis le 31 mars, des centaines de milliers, parfois des millions de personnes manifestent à Hong Kong, pour la démocratie, contre les violences policières, pour l’amnistie des condamnés. Comment ne pas se retrouver dans cette lutte massive, auto-organisée, démocratique, si semblable à celle des GJ ?

En dépit de la radicalité du mouvement et de la nature autoritaire du régime chinois, à Hong Kong, les tirs policiers n’ont éborgné qu’« une seule » personne, alors qu’en France, « patrie des droits de l’homme », depuis les débuts des GJ, 24 manifestants ont perdu un œil et 5 mains ont été arrachées, sans parler des centaines de blessés graves et de la mort Zineb Redouane. Bien entendu, on ne peut prévoir les réactions futures de Pékin, mais pour le moment, la violence étatique en France dépasse donc largement celle du régime dictatorial de Pékin.

Ce fait indéniable est pourtant ignoré par le pouvoir français : ceux qui commandent les fusils LBD et les grenades, qui emprisonnent à tour de bras se disent « scandalisés » par la répression de Pékin mais mentent éhontément afin de camoufler leurs propres crimes. Une vingtaine de députés macronistes déplorent les répressions contre « ces houles émancipatrices » et demandent de « mettre fin à l’escalade de la violence » tandis que le chef d’orchestre Macron, s’entête à nier l’existence même des blessures « irréparables » subies par les GJ, et, quant aux morts, Zineb Redouane et Steve Caniço, se contente d’ânonner que les « enquêtes continuent ».

Cet été, Blanquer, le ministre de l’éducation, enhardi par les mensonges de son maître, bafoue le droit de grève des professeurs en falsifiant les résultats du BAC et en promettant des punitions illégales à ceux qui ont osé protester contre ses « réformes » . Hidalgo et Macron, chacun selon ses ambitions politiques propres, nient l’empoisonnement par le plomb après l’incendie de Notre Dame.

Côté « justice », trois jeunes allemands sont condamnés par le tribunal de Cherbourg à 2 et 3 mois de prison ferme (avec mise en détention immédiate !), pour, tenez-vous bien, détention de « livres d’extrême gauche » dans leur voiture. La police n’est pas en reste : elle envoie ses infiltrés et ses indics provocateurs, ses « taupes », au sein des mobilisations pour dénoncer des militants et semer le désordre.

Le pouvoir et ses partis célèbrent ces jours-ci, avec de lourds tremolos dans la voix, le 30eme anniversaire de la chute du mur de Berlin, taisant, bien sûr, que ce régime autoritaire est tombé sous la poussée de l’action des masses est-allemandes, faisant comme s’il s’agissait de la « victoire de la démocratie occidentale » sur les régimes dictatoriaux de l’Est. La situation actuelle prouve qu’il n’en est rien. Au contraire, face au mouvement social, Macron et C° s’inspirent des méthodes honnies des pires dictatures policières et voudraient encore passer pour les meilleurs des démocrates. Nous ne cesserons pas de les dénoncer.

Au sommaire

Sommes-nous tous des hongkongais ?
G7, opulence sécuritaire
Chronique de l’arbitraire

  • Le courage des sans-papiers enfermés ou pas
  • Viol de Théo
  • La police tue
  • Nouveaux déni de justice
  • Mort de Zineb et Steve

Lire l’intégralité et télécharger ce bulletin mis en page au format pdf.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net