Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

Ephéméride des luttes : 24 février

|

Le 24 février de l’éphéméride des luttes sait s’emparer des outils dont elle aura besoin pour mener ses objectifs à terme, et n’oublie pas non plus d’être résolument critique d’une Union Soviétique qui n’aura eu de cesse de trahir les révolutions populaires.

1848 : Abdication du roi Louis-Philippe.

  • A Rouen, des émeutiers incendient le pont aux Anglais, pont du chemin de fer.

1924 : Dans le quartier de Poble Sec à Barcelone, la police tente d’arrêter les membres du groupe anarchiste ’Los Solidarios’. Gregorio Suberviola tente de s’échapper mais est blessé par les balles de la police, tandis que Marcelino del Campo est tué après avoir pu abattre plusieurs agents. Trois anarchistes sont arrêtés en plus, tandis que Jover et Ascaso parviennent à s’enfuir.

1932 : A Montevideo en Uruguay, les anarchistes Armando Guidot, Bruno Antonelli Dellabella et Francisco Sapia abattent le commissaire Luis Pardeiro, qui était réputé pour être le tortionnaire de nombreux anarchistes et autres militants révolutionnaires.

1937 : L’Union Soviétique interdit l’envoi de volontaires combattre au sein des rangs républicains lors de la guerre d’Espagne.

1950 : Au Camp de la Bota à Barcelone, le guérillero libertaire antifranquiste Manuel Sabaté Llopart, frère de Quico Sabaté, est exécuté par la dictature après avoir été capturé lors d’une embuscade de la police contre un groupe de résistants.

1965 : Guevara critique durement l’Union Soviétique : "Les soviétiques marchandisent leur soutien aux révolutions populaires au bénéfice d’une politique extérieure égoïste, bien loin des grans objectifs internationaux de la classe ouvrière. Le socialisme ne peut exister s’il n’y a pas, dans les consciences, de nouvelle attitude fraternelle envers l’humanité".

1977 : - A Milan, le groupe libertaire Azione Rivoluzionaria fait sauter une bombe contre les bureaux du journal Corriere della Sera.

  • A Rome, les Unités Communistes Combattantes réalisent le braquage de deux armureries en moins d’une heure, repartant avec six fusils et 28 pistolets.
  • A Bologne, les Brigades Rouges incendient les voitures de deux responsables de la Démocratie Chrétienne, le parti au gouvernement depuis l’après-guerre.
  • A Lurgan près d’Armagh en Irlande du Nord, l’IRA abat un garde du RUC, qui tenait la barrière d’un contrôle routier.

1978 : A Turin, un grand nombre de militants de Prima Linea occupent la typographie qui imprime les billets de transports en commun, qui sont réquisitionnées pour pouvoir être redistribués dans les quartiers populaires.

1979 : A Longwy, une manifestation de sidérurgistes attaque le commissariat au bulldozer et en tirant de noimbreux coups de feu.

1988 : - A Madrid, ETA enlève le patron Emiliano Revilla. Il sera libéré 249 jours plus tard, le 30 octobre.

  • A Belfast, l’IRA fait sauter une bombe à retardement au passage d’une patrouille d’officiers de l’armée anglaise, tuant deux soldats.

1993 : Près de Armagh, l’IRA fait sauter une bombe sur Lislasley Road, qui était attachée à la voiture d’un membre du Royal Ulster Constabulary (RUC), le tuant.

2001 : Marcos et 23 dirigeants zapatistes sortent de la clandestinité pour marcher dans 12 états du Mexique pour que les peuples indigènes acquièrent plus d’autonomie.

2007 : A Beroun en République Tchèque, 150 anarchistes affrontent une manifestation appelée par les nationalistes autonomes, qui profitaient d’une façade antimilitariste (contre l’établissement de radars US dans le pays) pour faire de la propagande fasciste.

2012 : A Moscou, le groupe ’Green Resistance’ revendique l’incendie d’un bulldozer actif dans la déforestation dans la région.

2015 : A Rio de Janeiro, une manifestation contre les violences policières a pour résultat deux morts chez les manifestant-e-s, suite à des affrontements contre la police.

  • A Caracas, c’est un jeune de 14 ans qui est tué par la police lors de manifestation de protestation contre les politiques gouvernementales.

2017 : A Berne, des barricades sont dressées pour protester contre l’expulsion d’une maison occupée la veille. De violents affrontements ont lieu avec la police. Voir à ce sujet l’article des camarades de Renversé, avec un suivi des faits.

P.-S.

Voir aussi l’éphéméride anarchiste du 24 février.


En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net