Pas de trêve - journal incomplet des luttes - 3ème semaine

Quelques recensions de blocages, coupures, grèves, luttes ici et là... en PACA a compléter et rejoindre à satiété, passées et à venir.

La trêve de Noël aura lieu, aura pas lieu... Y aura-t-il de la grève à Noël ? Autant de questions cruciales en cette troisième semaine de grève. Et pourtant, dans les médias bourgeois, on entend que la grève est chaque jour "en baisse", on ne parle que des transports et, évidemment, presque uniquement de la galère dans les transports parisiens.

Si on soutient évidemment à balles les copains et les copaines parisiennes, en lutte et qui bloquent sans relâche, on est loin, très loin, de l’exceptionnelle lutte qui s’étend, se répand, prend des formes variées, s’implante, s’enracine ou se redéploie un jour après l’autre.

Tour d’horizon (évidemment totalement non exhaustif) dans une région PACA où les actions de blocages, les coupures, les pénuries, bien au-delà mais en lien avec les perturbations sur les grandes lignes et les TER, se multiplient.
Et longue vie à toutes celles et tous ceux qui s’y mettent.
N.B. : Ruez vous sur les pompes à essence, ça ira plus vite.

Lundi 16 décembre

Infos gouvernementales Delevoye... Delevoye plus... L’homme aux 13... pardon 14 mandats oubliés est démissionné en rase campagne... Longue vie à son successeur, ancien directeur des ressources humaines dans un illustre supermarché Auchan.

Mardi 17 décembre

Blocages
Pétrochimie Pétroneious lance une action de mise à l’arrêt progressif des raffinages de pétrole.

Les grévistes du site de Lavéra rejoignent la grève contre la réforme... Les raffineries à l’arrêt (2 sur sept) conduiront à la fin du capitalisme assez vite en cas de maintien... Bon peut-être pas sûr : Rappel, en 2010, l’arrêt de six à sept raffineries contre la réforme des retraites de l’époque avait conduit au déblocage en force et à la réquisition des sites par l’Etat et ses gendarmes mobiles...).

Marseille - Sakakini : de 8h30 à 9h30, le boulevard conduisant aux autoroutes et les voies de tram sont entièrement bloquées par 80 personnes et plusieurs blocs de béton de chantier placés en travers des routes. Quelques automobilistes enragés foncent sur un ouvrier de chantier d’à côté et un des bloqueurs. Sans dommage.

Coupures
Nice - L’électricité est coupée au centre commercial Nice Etoile, dans le Vieux Nice et au Palais de Justice (qui a plus de vice...)... Estrosi et consorts portent plainte (Good luck)

Jeudi 19 décembre

Coupures
Plan de Campagne. La zone commerciale située entre Aix-en-Provence et Marseille, est plongée dans le noir. "Actes de malveillance" dit Enedis. "Pas au courant", rétorque un laconique communiqué de la CGT. Pas dénué d’humour.

« Il a fallu que nos agents vérifient les 46 postes de transformation », indique Enedis, qui veut porter plainte. En tout cas, 536 enseignes ont été privées de courant. Le directeur de la zone ne décolère pas. « Ce sont des grévistes d’Enedis, affirme Robert Abela », le directeur de la zone, apeuré pour son chiffre d’affaires. Qui s’élève à combien ? Peut-être que lui aussi portera plainte contre Enedis, qui sait ? (voir aussi : Coupures de courant à Plan-de-Campagne et à Manosque)

SNCF, national
Une lettre interne de la direction à l’ensemble des 40 000 salariés sous régime spécial affirme qu’ils profiteront de la retraite au régime spéciale (source : "Vu", France 3)

Vendredi 20 décembre

Blocages
Une centaines de syndicalistes CGT et grévistes en lutte bloquent le terminal de l’aéroport de Marignane dans le but de pénaliser l’économie en retardant l’enregistrement des passagers et de sensibiliser les voyageurs. (source La Marseillaise)

Brèves, national
On apprend que le nouveau secrétaire d’Etat, ancien chef des ressources humaines d’Auchan, a oublié de déclarer ses revenus entre 2014 et 2017 (Médiapart, 20 déc)... Encore une phobie administrative... 3 ans ceci dit c’est court, on aurait aimé qu’il atteigne les 13 ... pardon les 14 ans d’oubli comme les 14 mandats de son prédécesseur

Grèves
La grève dans les transports est toujours en baisse comme le rappellent inlassablement les médias (France Bleu), qui s’empresse pourtant d’ajouter que "la circulation des trains est fortement perturbée sur l’ensemble des lignes en PACA" (3 TGV sur 5, 4 TER sur 10)

La grève des gaziers et électriciens conduit à une perte générale de puissance sur le parc Hydraulique indique le site des réseaux de transport d’électricité (RTE). Pouvant occasionner une partie des coupures intempestives ?
Dur à dire, en tout cas les coupures deviennent nombreuses. Pour un bilan complet (et compliqué) des lieux touchés voir le site RTE.

Samedi 21 décembre

Blocages
10h - Aix en Provence - une centaine de gilets jaunes, professeurs et non identifiables organisent une opération péage gratuit.

Vitrolles - Un autre groupe de gilets jaunes organise la même action (non concertée) sur un péage du coin.

11h - Carrefour de La Pioline (2ème Hypermarché de la région) : Après 4 heures et un blocage total au Carrefour du Merlan (Marseille) la semaine passée, une centaine de Gilets Jaunes, grévistes et militants bloque plus d’une heure et demi l’ensemble des caisses du Carrefour. Les caddies restent enfermés sans accord de la direction. 1,5 Million de chiffres d’affaires à la même date l’an passé, ça fait grosso modo 150 000 de perdus pour Carrouf’. Loin des 750 millions de crédit impôt par l’Etat mais déjà ça... à suivre.

Bref, un joyeux bordel en cette première matinée de vacances de Nawel.

Manifs
Un groupe de pères Noël se fait lâchement agressé par la BAC, supplée par des CRS lors de la manifestation Gilets Jaunes - K-way noir - Pères et mères Noël. L’un d’entre eux est arrêté, tabassé... On attend des news de Laponie savoir s’il a pu rentrer chez lui.

Dimanche 22 décembre

Carburants
16h - Marseille - deux stations sur trois sur Sakakini fermées. La dernière est prise d’assaut, les queues s’allongent sur la route là et sur les autres encore ouvertes dans le centre ville

Grèves
Les remorqueurs du port sont toujours en grève (depuis le 20).

Infos gouvernementales
Sans borne, Elisabeth attribue les coupures massives de courant suite à la tempête Fabien aux coupures ciblées de la CGT... affirmant que les Français jugeront... à bon entendeur

Lundi Matin - 3ème semaine

Grèves
Lundi matin - Marseille - Les remorqueurs en grève et plusieurs autres manifestants bloquent les routes portuaires. Les accès aux dépots pétroliers, notamment, sont touchés à Fos. Les pompiers viennent éteindre quelques pneus mystérieusement en feu à leur arrivée afin de réapprovisionner la sous-région. En fin de journée, malgré la lente reprise des approvisionnements des stations service depuis la raffinerie de Fos, les stations service de Martigues continuaient d’être prises d’assaut.

Infos gouvernementales
« 9,2% de grévistes, soit moins de la moitié des conducteurs » ... (La Provence)...

Autrement dit, en renversant la caméra :
C’est Noël, pour la première fois depuis des décennies, les trains ne circuleront pas normalement. La trêve des confiseurs est HS : le personnel SNCF maintient la grève et augmente surtout la proportion des arrêts maladie (presque 30% du personnel avec les grévistes en réalité aux alentours de ce lundi justement), la moitié (moins de la moitié en langage La Provence, ça doit vouloir dire 49,99 %) des conducteurs continue le mouvement. Soit un sacré bordel en prévision pour les fêtes.

La veille, d’ailleurs, la même Provence disait : « 4 TER sur 10 circulent, 1 TGV sur 2 » ; une brève complètement indépendante annonce fièrement le lendemain « 3 TER sur 10 circulent, 2 TGV sur 5 »... ça baisse on vous dit, ça baisse

Autre annonce officielle : La région Provence-Alpes-Côte d’Azur annonce ce lundi qu’afin de « permettre de passer les fêtes en famille  » malgré les grèves en cours, les lignes express régionales (LER) seront gratuites le mardi 24 décembre et le jeudi 2 janvier. Le président de région espère que cette gratuité « permettra de débloquer un maximum de situations ». Les LER correspondent à une vingtaine de bus circulant à travers la région et reliant les principales villes entre elles (Marseille, Nice, Digne, Forcalquier, Avignon…).

On essaie de traduire le charabia... Genre, la région veut casser la grève et montrer à sa population qu’elle prend soin d’elle, de la famille et des fêtes. OK. Elle offre donc à tout ce beau monde de somptueuses célébrations en débloquant les bus de la mort qui font que tout le monde ira où il veut quand il veut.

Sauf que ... finalement, ce sera que le 24 et le 2 janvier, et avec 20 bus en tout ... Ok, cimer la région. Même pour casser la grève, trop à l’ouest.

Grève
Les personnels roulants de la SNCF, réunis en assemblée générale à Marseille Saint-Charles votent la poursuite de la grève jusqu’au 26 décembre, date de la tenue d’une prochaine assemblée générale (source La Provence et AFP). Voilà, ça, c’est une vraie info, suivie d’effet.

Carburants
Marseille - Carburants : les prix à la pompe poursuivent leur hausse (source : La Provence, avec AFP).

Mardi 24 veillée de Nawel

La citation de la semaine - Olivier Mathieu, responsable UD CGT 13

Il faut qu’on les termine. Vous avez bien compris qu’il est parti se cacher en Côte d’Ivoire pendant les fêtes le Président pour être à peu près tranquille. Si on est encore plus nombreux, ils tiendront pas longtemps, on va les ruiner

Digne-les-bains - 80 postiers soutiennent devant le palais de justice de Digne les 14 facteurs et 2 militants CGT et Sud assignés à comparaître pour « blocage du centre et entrave à la liberté de travail », sans compter les collègues restés sur le site (source La Provence).

Infos gouvernementales
La trêve est foutue mais le gouvernement ne lâche pas l’affaire sur les infos à deux balles. Prochaines négociations - trahison annoncées pour le 7 et 17 janvier, autant dire le temps de laisser mourir le mouvement ou de voir l’insurrection se généraliser, selon les opinions... On verre qui, d’ici là, se présentera à l’exercice avec les dirigeants

Mercredi 25 - Merry Crisis - Le nerf de la guerre se démultiplie...

From Rojava to the rest of the world : riot, struggle, fight and never surrender

Posted by Revolutionary Antifascist Front - RAF on Tuesday, December 24, 2019

Minuit - National
36 pompes à l’arrêt (multiples, donc arrêt total), 179 stations en pénurie d’un seul type de carburant, essentiellement en région parisienne et en PACA, du fait de la mise à l’arrêt progressif des deux raffineries de La Mède (Bouches du Rhône) et de Grandpuits (Seine et Marne) et de l’arrêt des unités de production de raffinage de Lavéra (Bouches du Rhône)... soit "Moins de 2%", tout va bien, très rassurant conclut forcément Le Monde... ça baisse, ça va revenir à la normale... (Source Le Monde, 26 décembre)

Sauf que quelques lignes plus loin, on comprend que, dans la méthodologie, le journal Le Monde se base uniquement sur les informations envoyées et publiées sur le site gouvernemental qui recense les pénuries et qui ne prend en compte que les stations à l’arrêt et non réapprovisionnées depuis le 15 décembre soit dix jours plus tôt...

Moins de 2% ... ça risque de gonfler, ruez vous sur les pompes, bloquez les au choix, accélérez la Hess !! D’ailleurs, dans La Dépêche, à la même date, ce sont 123 pompes qui sont à l’arrêt total (arrêt multiple donc) et 361 qui sont en pénurie (un carburant manquant)... Allez bientôt, on compte depuis le 24 décembre et on sera à 1 000... !

Samedi 28 décembre

  • Action caddies au supermarché carrefour de Vitrolles, fermeture totale du magasin pendant plus d’une heure.
  • Trois arrestations lors de la manifestation de l’après-midi à Marseille.

A partir de Maintenant

Dimanche 29 décembre - action de récupération dans le cadre de l’appel national à la grande (re)distribution, alentours de Marseille et des resto de luxe (rencardez vous)
29-31 décembre - Appel national à la grande redistribution - Ruez vous à Auchan, Carrouf, le plus près de chez vous, les caddies sont gratuits.
Jeudi 2 janvier - 18h : Descente aux flambeaux de la Canebière, départ depuis les Réformés.
Mardi 7 janvier - Négociations gouvernementales, bureaucraties syndicales : cibles et personnes à trouver.
Samedi 11 janvier - 18h : Assemblée Générale interlutte au Mac Do St Barthélémy

Joyeuses grèves !
Suivez les infos sur les raffineries, le port et les remorqueurs ou la pétrochimie, les cheminots ...

A lire aussi...