Marseille Infos Autonomes

Site collaboratif d’infos & luttes à Marseille

"Et CAF dans ta face !" : quand la CAF menace les allocataires en colère

|

Fermeture des guichets, augmentation du nombre de vigiles, numéro payant, lettres de menaces aux allocataires... À la CAF tout est bon pour se débarrasser des CAFards à grand renfort de coups de pressions. Un exemple des petites exactions quotidienne de la CAF contre les précaires...

Un matin de septembre à 8H45...

Après 3 mois de suppression injustifiée du RSA, et après pas moins de 5 tentatives infructueuses de faire avançer son dossier en se rendant seule à la CAF, une allocataire se présente au pré-accueil d’une CAF des Bouches-du-Rhône avec quelques ami-e-s venus la soutenir. Pour pouvoir l’accompagner jusque devant la conseillère, ses amis ont dû ruser et prendre également des tickets, afin que le vigile les laisse accéder individuellement jusqu’aux guichets. Lorsque l’allocataire est reçue, la conseillère du pré-accueil lui dit qu’elle ne peut rien pour elle. L’allocataire en question n’a aucune autre ressource que le RSA. Après ces quelques mois de suppression d’allocation elle est au bout du rouleau. Ses ami-e-s, qui se sont regroupé autour d’elle, déclarent qu’ils ne partiront qu’après avoir obtenu une réponse quant aux délais de traitement du dossier et la certitude que celui-ci sera suivi.

Ayant manifestement envie d’en finir au plus vite avec ce (très modeste) attroupement, la directrice de la CAF leur promet que le dossier sera traité dans les heures qui suivent. Elle promet également que l’allocataire sera appelée dans la journée et qu’elle pourra revenir se plaindre le lendemain le cas échéant. L’allocataire en colère et ses ami-e-s quittent l’accueil de la CAF pleins de doutes mais sans esclandres. Quelques dizaines de minutes plus tard l’allocataire est rappelée. La CAF l’informe que son dossier est régularisé. L’allocataire reçoit son RSA quelques jours après.

La conclusion de cette histoire aurait pu être : rien de neuf, sous le soleil comme ailleurs, il faut toujours se battre pour faire valoir ses acquis... surtout quand on est pauvre ! Mais voilà, la direction de la CAF a décidé de couper l’herbe sous le pied de tout les allocataires excédés, qui auraient le toupet d’utiliser cette bonne vielle méthode du rapport de force, pour faire face aux administrations qui leur pourrissent la vie. Et pour ce faire, la direction de la CAF envoie des lettres de menaces aux quelques allocataires en colère qui tente de lui tenir tête...

Quelques mois après ce jour fatidique où notre allocataire en galère a récupéré son RSA, elle a eu l’immense joie de recevoir un courrier titré "votre comportement envers le personnel de la CAF", la menaçant cordialement de poursuites pénales, à grand renforts de citations d’articles de loi.

Le problème, c’est que cette allocataire n’est pas la seule à recevoir des lettres de menace de la part de la CAF. Ni la seule à se faire réprimer après s’être battue pour récupérer ses allocs. L’an dernier déjà, quelques membres d’un collectif de précaires avaient été envoyé en garde-à-vue, après avoir été expulsé de la CAF à coups de poings et de pieds de la part des vigiles. Vigiles qui avaient faillit casser la grille d’entrée de la CAF par la même occasion, en tentant coûte que coûte de la refermer sur la tête des allocataires. Les membres du collectifs embarqués avaient été relâchés sans poursuites, après plusieurs heures passées en cellules tout de même. Quelques mois plus tard, ils avaient reçu une lettre de la CAF les menaçant d’un procès pour dégradation s’ils refusaient de s’acquiter d’une copieuse somme d’argent pour rembourser les frais de réparation de la dite grille. S’étant assurés auprès d’avocats, de l’invraissemblance de cette réclamation, les allocataires avaient et laissent encore courir la CAF après ce genre de carottes...

Faire peur pour faire taire les contestations, attendre que les gens soient isolés pour mieux les réprimer, les recettes pour nous faire courber l’échine ne manquent pas. La direction de la CAF compte bien jouer sur ce genre de registres pour que les multiples "erreurs", retards et radiations ne soulèvent pas de pénibles contestations à leurs yeux... À nous de leur prouver le contraire...

JPEG - 176.6 ko

En lire plus...

Publiez !

Comment publier sur Marseille Infos Autonomes ?

Marseille Infos Autonomes est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail marseille-infos-autonomes chez riseup.net